Ronflements : 5 solutions anti ronflement qui fonctionnent

Conseils & guide d'achat 2020

N’épargnant personne, ni homme ni femme ni enfant, il peut vous pourrir la vie, il vous suit chaque nuit jusque dans votre chambre à coucher et vous attends tapis dans le noir…

Il ne s’agit pas du dernier tueur en série à la mode à Hollywood mais bien du ronflement ! Concernant prés de la moitié des adultes de plus de 45 ans et plus de 10% des 25 – 45 ans, le ronflement concerne potentiellement tout le monde.

D’apparence anodin, il peut vraiment nuire à la qualité de votre sommeil, les ronfleurs les plus chevronnés émettant un son qui peut atteindre les 95 décibels, soit le bruit d’un TGV lancé à pleine vitesse à 25 mètres de distance ! Voici notre sélection de méthode anti ronflement

Lutter contre les ronflements : les 5 meilleures solutions anti-ronflement

Avant de démarrer votre lecture il est important de souligner qu’il est toujours important de consulter son médecin à propos de ronflements gênants. Une ronchopathie peut cacher des pathologies chroniques que tous les trucs & astuces du monde ne vous aideront pas à soigner. Dans 3% des cas les ronflements peuvent également être le signe d’une apnée du sommeil, pathologie qui nécessite une prise en charge médicale.

1. Avoir une meilleure hygiène de vie aide à combattre les ronflements

Toutes les solutions présentées dans ce dossier s’adressent principalement aux petits-ronfleurs, ou aux ronfleurs occasionnels, et ne doivent pas vous faire perdre de la vue que les ronflements peuvent masquer, ou être à l’origine, de pathologique plus sérieuses. On ne le répètera jamais assez : consultez votre médecin avant de tester des remèdes de grand-mère – ou rapidement après avoir constaté que votre situation ne s’améliore pas – et appliquez en priorité des règles d’hygiène de vie qui pourront vous aider à améliorer significativement votre situation.

Améliorer un peu son hygiène de vie est probablement la solution la plus évidente, et  est parmi les plus efficaces, mais pas forcément la plus faciles à mettre en œuvre… Si vous ronflez, il y a fort à parier que vous soyez en surpoids, fumeur ou consommateur d’alcool. Ces trois facteurs sont les principales causes du ronflement ! Pas de miracles :

  • Arrêtez de fumer, ou à minima, diminuez votre consommation.
  • Perdez du poids si vous êtes en surpoids.
  • Réduisez votre consommation d’alcool au minimum.
  • Modifiez votre posture de sommeil : dormir sur le dos favorise les ronflements.
 

Notez également que certaines somnifère ou relaxant musculaires peuvent créer ou aggraver la situation. Dans tous les cas, ne vous lancez pas tout seul dans l’une de ces aventures, faite vous aider par votre médecin et/ou pas un nutritionniste !

2. Réduire les ronflements avec un humidificateur d’air

Il existe plusieurs causes aux ronflements (voir plus bas). Si les votre dus à une congestion nasale ponctuelle, qu’elle soit liée à une inflammation chronique (fumeur, vous avez dit fumeur ?) ou à des allergies, humidifier l’air de votre chambre pourrait vous aider à réduire vos ronflements.

Bien que n’étant à la base pas un dispositif anti-ronflement à proprement parler, les humidificateurs d’air peuvent être un allié précieux. En effet, l’air sec en lui-même peut être à l’origine d’une irritation bénigne : si l’air est trop sec, votre corps viendra compenser en ponctionnant l’humidité ou il le pourra, c’est-à-dire bien souvent au niveau de vos voie respiratoires supérieures. Ceci aura pour effet de créer une inflammation supplémentaire, aggravant les ronflements.

Dans tous les cas, si l’air de votre chambre est trop sec et que vous êtes un habitué des réveils avec la gorge « qui pique », investir dans un humidificateur d’air pourrait être une bonne idée, ronflements ou pas !

Notre Choix
Philips HU4803/01 NanoCloud
Humidificateur Ultrasonique
Babymoov - Hygro Plus
Alps H2O
Philips HU4803/01 Humidificateur d'air avec technologie naturelle NanoCloud
5.5 L Humidificateur Ultrasonique Silencieux,Humidificateur à brume fraîche avec huiles essentielles diffuses et lumières LED 7 couleurs, Arrêt automatique sans eau, télécommande pour Maison y Burea
Babymoov - Hygro Plus, Humidificateur, 22h d'Autonomie, Silencieux, Diffuseur Huiles Essentielles
Alps Technologies | Alps H2O - Humidificateur d'air ultrasonique | Diffuseur d'huiles essentielles | Haute capacité 1.6L | Belle Finition | Lumière d'ambiance 14 Couleurs | Marque Française
Contenance de 2L, Anti-bactérien, superficie 25 m2
Contenance de 5,5L
22h d'autonomie
Contenance 1,6L
Notre Choix
Philips HU4803/01 NanoCloud
Philips HU4803/01 Humidificateur d'air avec technologie naturelle NanoCloud
Contenance de 2L, Anti-bactérien, superficie 25 m2
Humidificateur Ultrasonique
5.5 L Humidificateur Ultrasonique Silencieux,Humidificateur à brume fraîche avec huiles essentielles diffuses et lumières LED 7 couleurs, Arrêt automatique sans eau, télécommande pour Maison y Burea
Contenance de 5,5L
Babymoov - Hygro Plus
Babymoov - Hygro Plus, Humidificateur, 22h d'Autonomie, Silencieux, Diffuseur Huiles Essentielles
22h d'autonomie
Alps H2O
Alps Technologies | Alps H2O - Humidificateur d'air ultrasonique | Diffuseur d'huiles essentielles | Haute capacité 1.6L | Belle Finition | Lumière d'ambiance 14 Couleurs | Marque Française
Contenance 1,6L
Dilatateur Nasal DanAir
Dilatateur Nasal Best Breathe
Ecarteur Nasal Airmax®
Notre choix
Ecarteur Nasal VEOMED
Clip Anti Ronflement nasal
Dilatateur Nasal Anti Ronflement, Dispositif Anti-Ronflement et pour le Sport - Testé par le Comité olympique italien - Made in Italy - STARTUP KIT
Best Breathe Dilatateur Nasal Anatomique Contre Les RONFLEMENTS et pour Un Sommeil Plus Reposant. Augmente Le RENDEMENT Physique et Sportive. Un, Deux ou Trois modèles (Tailles S, M et/ou XL)
Airmax® - Dilatateur contre la congestion nasale - Plus le débit d'air par le nez! - New Transparent Version Sport - Pack d'essai (Small & Medium)
VEOMED® Dispositif Anti Ronflement Efficace | Ecarteur Nasal | Stop Ronflement Snore Stop | écarteur Anti-Ronflement | Dilatateur Nasal (Pack de 8)
Clip Anti Ronflement nasal - KIT anneau pince nez avec aimant + écarteur nasal efficace pour limiter l'apnée du sommeil, Stop au Ronflement du nez [Bonus dilatateur nasal - bandelettes nasales ]
Made in Italy. Plusieurs tailles
Technologie original Breveté. Plusieurs tailles
taille unique
Silicone médical haute qualité, sans BPA
Aimanté, satisfait ou remboursé
Dilatateur Nasal DanAir
Dilatateur Nasal Anti Ronflement, Dispositif Anti-Ronflement et pour le Sport - Testé par le Comité olympique italien - Made in Italy - STARTUP KIT
Made in Italy. Plusieurs tailles
Dilatateur Nasal Best Breathe
Best Breathe Dilatateur Nasal Anatomique Contre Les RONFLEMENTS et pour Un Sommeil Plus Reposant. Augmente Le RENDEMENT Physique et Sportive. Un, Deux ou Trois modèles (Tailles S, M et/ou XL)
Technologie original Breveté. Plusieurs tailles
Ecarteur Nasal Airmax®
Airmax® - Dilatateur contre la congestion nasale - Plus le débit d'air par le nez! - New Transparent Version Sport - Pack d'essai (Small & Medium)
taille unique
Notre choix
Ecarteur Nasal VEOMED
VEOMED® Dispositif Anti Ronflement Efficace | Ecarteur Nasal | Stop Ronflement Snore Stop | écarteur Anti-Ronflement | Dilatateur Nasal (Pack de 8)
Silicone médical haute qualité, sans BPA
Clip Anti Ronflement nasal
Clip Anti Ronflement nasal - KIT anneau pince nez avec aimant + écarteur nasal efficace pour limiter l'apnée du sommeil, Stop au Ronflement du nez [Bonus dilatateur nasal - bandelettes nasales ]
Aimanté, satisfait ou remboursé

3. L'écarteur nasal anti ronflement

L’écarteur nasal anti-ronflement, une appellation barbare qui cache en fait un simple dispositif, souvent en silicone, à insérer dans les narines. Son action viendra mécaniquement les écarter pour faciliter la respiration en augmentant le flux d’air. Notez bien que l’efficacité des écarteurs nasaux n’a jamais été prouvée scientifiquement, mais il existe toutefois de nombreux témoignages de ronfleurs occasionnels attestant d’une amélioration notable lors de leur l’utilisation. Il existe toute une gamme de « technologies » d’écarteurs différentes, toutes ayant leur avantages et inconvénients.

Note importante : avant du vous ruer sur cette solution, il est important de souligner le fait qu’elle ne s’adresse de toute façon qu’aux 5 à 10% de personnes dont l’origine du ronflement est due à un pincement du nez.

Comme toujours, seule une consultation chez votre médecin pourra vous confirmer que vous faites partie des « heureux élus », mais certains indices pourront vous mettre sur la piste : nez cassé et sifflements émis lors de la respiration en particulier.

4. L’orthèse mandibulaire comme solution anti-ronflement.

Voici par contre une solution anti ronflement pour laquelle il existe des études scientifiques attestant de leur efficacité ! Contrairement aux écarteurs nasaux, cette solution s’adresse cette fois à la majorité des ronfleurs, ceux dont les ronflements sont dus à un relâchement musculaire. Les orthèses mandibulaires sont aussi recommandées aux personnes souffrant d’apnée du sommeil pour les mêmes raisons. Son fonctionnement est simple : se présentant sous la forme d’une gouttière façon boxeur, l’orthèse se place dans la bouche et va venir propulser la mâchoire et la langue vers l’avant. Cette action mécanique va permettre de dégager le passage pour le flux d’air et ainsi empêcher la vibration de la luette. Mais attention ! Toutes les orthèses ne se valent pas …

Gardez à l’esprit que vous devrez gardez le dispositif toute la nuit. En conséquence une orthèse de mauvaise qualité pourra devenir un véritable gène. Il existe deux types d’orthèses mandibulaire : les universelles et les orthèses sur-mesure. Naturellement une orthèse sur mesure sera beaucoup mieux supportée sur la durée, mais le prix s’en ressent fortement.

La solution de repli : les orthèses universelles. Beaucoup moins chères, elles proposent toutefois une efficacité comparable et – en évitant les premiers prix – offrent un confort acceptable, à condition de bien réaliser l’opération de moulage. Heureusement, cette opération est simple. Il suffit de tremper l’orthèse dans de l’eau très chaude et de la porter quelques minutes pour l’adapter à votre morphologie, certaines sont réglable mécaniquement. En revanche, il existe des contre-indications à cet appareillage : parodontie, problème de mâchoires, dents manquantes … Dans le doute, demandez conseil à votre dentiste ou médecin !

Orthese anti-ronflement Somnofit-S
Orthese anti-ronflement Quies
Notre choix
Orthese anti-ronflement Oniris
Orthese anti-ronflement SomnoFit
Somnofit-S orthese anti-ronflement - Avec dilatateurs nasaux (SomniShop Set) - Orthese mandibulaire
Quies Anti-Ronflement Orthèse d'Avancée Mandibulaire
Oniris l'Orthèse Anti-Ronflement Made in France validée cliniquement sur l'apnée du sommeil et ses conséquences
SomnoFit orthese anti-ronflement - Avec dilatateurs nasaux - Solution anti-ronflement (SomniShop Set W 100)
8 niveaux d'avancée, écarteur nasal offert, thermomètre inclus
Quies : made in France !
Efficacité Testé scientifiquement, réglage millimétrique, made in France, durable
Ecarteur nasaux offert, thermomèthre inclus,6 niveaux d'avancée
Orthese anti-ronflement Somnofit-S
Somnofit-S orthese anti-ronflement - Avec dilatateurs nasaux (SomniShop Set) - Orthese mandibulaire
8 niveaux d'avancée, écarteur nasal offert, thermomètre inclus
Orthese anti-ronflement Quies
Quies Anti-Ronflement Orthèse d'Avancée Mandibulaire
Quies : made in France !
Notre choix
Orthese anti-ronflement Oniris
Oniris l'Orthèse Anti-Ronflement Made in France validée cliniquement sur l'apnée du sommeil et ses conséquences
Efficacité Testé scientifiquement, réglage millimétrique, made in France, durable
Orthese anti-ronflement SomnoFit
SomnoFit orthese anti-ronflement - Avec dilatateurs nasaux - Solution anti-ronflement (SomniShop Set W 100)
Ecarteur nasaux offert, thermomèthre inclus,6 niveaux d'avancée

Voici une petite vidéo extrait de l’émission télé-matin faisant le point sur les solution anti ronflement :

5. L’orthèse intra-nasale comme solution anti ronflement

Une solution innovante arrivant du Japon, l’orthèse intra-nasale pourrait bien être une piste intéressante dans le traitement de la ronchopathie et de l’apnée du sommeil . Commercialisée uniquement par laboratoire nippon Seven Dreamers, Nastent® de son petit nom, est une orthèse intranasale, qui comme son nom l’indique, s’insère par le nez et dont l’extrémité va venir maintenir les voies respiratoires ouvertes. Destinée à l’origine à traiter les apnées du sommeil, le dispositif se révèle redoutablement efficace pour lutter contre les ronflements.

Plusieurs bémols cependant, tout d’abord l’idée de s’insérer un tube en plastique au fond des naseau, même pré-lubrifié, même étudié pour, pourra en rebuter certains. Ensuite il vous faudra trouver une orthèse adaptée à votre morphologie ce qui suppose une visite chez votre médecin ou ORL (une bonne occasion de lui demander conseil !) pour l’évaluer. Enfin il existe de nombreuses contre-indications à son utilisation : maladies des voies respiratoires du nasopharynx, enfant, personnes dépendantes etc…

Anti-ronflement : les solutions qui ne fonctionnent pas

Si certains remèdes de grands mère sont basés sur une certaines formes de sagesse ancestrale, toute les solutions contre les ronfelements que l’on peut rencontre sur internet ne se valent pas, certaines sont même carrément complètement inneficaces. Tour d’horizon

1 Huiles essentielles, spray et pastilles

Les huiles essentielles sont fort à la mode ces dernières années, et il est vrai qu’elles font preuves d’une efficacité réelle dans de nombreuses situations. En revanche il semble que surfant sur la vague, de nombreux fabricants semblent prêt à promettre monts et merveilles pour écouler leur stock.

Soyons clairs : toutes les études réalisées ont conclu que les huiles essentielles n’apportent aucun bénéfice supplémentaire à celui de l’effet placebo dans le traitement des ronflements. L’effet placebo étant bien réel, l’utilisation d’huile essentielles peut toutefois s’envisager en complément d’un autre traitement. 

Les cas des spray et pastilles et légèrement différent car leur efficacité peut être réelle. Malheureusement cette efficacité n’est qu’illusoire car leur effet se dissipe après quelques dizaines de minutes. Cela permet de s’endormir plus confortablement, mais les ronflements reviennent au galop dans la nuit !

2 Homéopathie

Pire que les huiles essentielles, les traitements homéopathiques sont passés à la moulinette de milliers d’études scientifiques depuis plus d’une centaine d’année. Toutes ont conclu que l’homéopathie n’a pas d’effet supérieur à celui d’un placebo (oui, même chez les nourrissons et les animaux). Seule une poignée d’études sur des milliers ont conclu le contraire. Ces études, la plupart du temps réalisées ou financées par le lobby de l’homéopathie n’ont jamais pu être reproduites.

Encore une fois, l’effet placebo n’étant pas à négliger, un traitement homéopathique peut s’envisager en complément d’un véritable traitement, ou seule dans les cas les moins sévères afin d’éviter des méthodes plus contraignantes ou invasives (sur les enfants en particulier)

3 Bagues anti-ronflements, bandelettes nasales …

Quand une solution est trop belle pour être vraie, c’est souvent que c’est le cas. Économisez vos sous, passez votre chemin !

Les causes du ronflement

😴 Surpoids et obésité

Le surpoids, et à fortiori l’obésité, sont le premier facteur causant les ronflements. Selon les études 70% à 90% des ronfleurs présentent un surpoids. La raison est simple : un excès de graisse accumulée dans la région du cou comprime la gorge et les voies respiratoires. Conséquence directe, le flux d’air rétréci et doit « forcer » le passage, générant ainsi les fameux ronflements.

Si tel est votre cas la solution est simple : perdre du poids ! Un peu d’exercice et un rééquilibrage de l’aliment seront vos meilleurs alliés, d’autant qu’il suffit de perdre seulement quelques kilos pour voir les ronflements diminuer ou disparaitre. Selon les sources, il est recommandé de perdre 5 à 7 kilos, ou 10% de votre poids total.

😴 La grossesse

Si vous vous êtes découvert une nouvelle « passion » pour les ronflements durant votre grossesse, sachez que vous n’êtes pas un cas à part ! On estime que près de la moitié des femmes enceintes seront sujettes aux ronflements à divers degrés. L’origine de ce ronflement est la même qui ci-dessus : la prise de poids ! Coupables également, les œstrogènes qui montent en flèche pendant la grossesse et vont provoquer une dilatation des tissus. Ces deux facteurs combinés donnent parfois naissance à des concertos nocturnes pour le moins… inattendus.

Bien sûr, la grossesse n’est pas une maladie et les ronflements sont dans ce cas transitoires et disparaitrons après l’accouchement. Toutefois n’hésitez pas à en toucher deux mots à votre médecin afin de contrôler que vous ne souffrez pas en supplément d’une apnée du sommeil !

😴 Les polypes & Déviation de la cloison nasale

Les polypes sont plutôt fréquents et bénin la plupart du temps, mais peuvent être à l’origine de symptômes gênants, ronflement compris ! La perturbation de la respiration se fera cette fois par le nez. Pour compenser la réduction du débit d’air nasal une respiration par la bouche va se mettre en place, bien souvent couplée à une position de sommeil sur le dos. Seul un médecin peut diagnostiquer la présence de polypes, mais certains signes peuvent vous mettre la puce à l’oreille :

– Des éternuements fréquents
– Le nez bouché de façon permanente ou presque
– Une sécrétion de mucus anormale
– Des difficultés à respirer
– Une diminution de l’odorat
– Plus rarement, des maux de tête
 
Ces symptômes n’étant pas spécifique à la présence de polypes et seule une consultation chez un médecin pourra vous assurer de la présence ou non de polypes. Dans tous les cas, pas de paniques le traitement des polypes, le plus souvent de petite taille, se fait par traitement local en corticothérapie.

La déviation de la cloison nasale



C’est l’autre grande cause des ronflements située dans la région nasale. Comme son nom l’indique une déviation de la cloison nasale est une déformation du cartilage et/ou des os du nez. Comme les polypes, elle va entrainer une réduction du débit d’air et une respiration par la bouche entrainant des ronflements.En plus des ronflements, une déviation peut entrainer des rhinites et/ou des sinusites à répétions. Les symptômes les plus fréquents sont sensiblement les même que lors de la présence de polypes.

😴 Des amygdales trop volumineuses ;

Plus rares, une hypertrophie des amygdales peut également être la source de ronflements et d’apnée du sommeil. L’amygdalectomie est dans ce cas la seule solution. Toutefois cette opération est désormais réservée au cas les plus sévères d’apnée du sommeil en raison de la relative lourdeur de l’opération.

😴 Rhumes & Allergies : le nez bouché cause du ronflement.

Certes transitoires, mais parfois chroniques, les rhumes et allergies sont l’autre grande cause des ronflements avec le surpoids. Ici pas de miracle malheureusement : attendre que ca passe dans le cas d’un rhume, ou dans le cas d’une allergie le traitement ou la suppression de l’allergène (si possible).
Avant de vous jeter sur toutes sortes de décongestionnant nasaux, sachez que ceux-ci on fort mauvaise réputation et leur usage est de plus en plus largement déconseillés en raison d’un rapport bénéfice/risque défavorable. Dans le viseur, les vasoconstricteurs en particulier ceux à base de pseudoéphédrine particulièrement déconseillés – entre autres- chez les personnes hypertendues ou souffrant de problèmes cardiaques. De plus la liste des effets secondaire et relativement longue.

Même en l’absence de pathologie sous-jacente, demandez conseil à votre médecin qui vous auscultera pour vous donner le feu vert ou non. Si vous êtes du genre têtu et décidez d’essayer malgré tout, ne dépassez jamais les 3 ou 4 jours continue d’utilisation et lisez attentivement la notice. Arrêtez le traitement et consulter au moindre effet secondaire. Sachez également que de nombreuses personnes souffrent d’un « effet rebond » après l’utilisation de ce genre de produits, rendant la situation pire que ce qu’elle était au départ. Ceci étant dit, un décongestionnant peut également être prescrit afin de différencier une obstruction liée à la muqueuse d’une obstruction liée à un problème type déviation ou polypes.
S’il suffit le plus souvent de faire preuve de patience dans le cas d’un nez bouché de manière transitoire vous pouvez toutefois essayez les astuces suivantes :

– Prenez une douche chaude avant le coucher
– Faites des fumigations aux huiles essentielles (Eucalyptus Globulus est particulière efficace)
– Utilisez un humidificateur d’air

😴 Ronflements liés au tabac à l’alcool ou aux tranquillisants

Loin d’être une légende, l’alcool cause bel et bien des ronflements, parfois impressionnants ! La raison est simple, l’alcool est un puissant vasodilatateur entrainant un relâchement des tissus musculaires. Conséquence, les voies aériennes se voient rétrécies, les muscles perdent leur tonus et viennent obstruer la circulation normale de l’air. Moins connu, l’alcool est aussi très mauvais pour la qualité du sommeil en général. Si en apparence il est beaucoup plus facile de s’endormir après avoir bu, l’alcool vient perturber les cycles du sommeil et augmente l’activité général du cerveau durant la nuit.

Tabac & ronflements :



Pas de grosses révélations ici, le tabac est également mauvais pour le sommeil à l’origine des ronflements ou de l’aggravation de ceux-ci. La fumée provoque une inflammation des parois des bronches et du nez favorisant la ronchopathie. Arrêtez de fumer, ou diminuer au maximum est ici la seule solution. Le tabac provoque une inflammation et un léger œdème au niveau des parois des bronches, c’est d’ailleurs pour ces raison que le tabac favorise le syndrome d’apnées du sommeil (SAS). Les fumeurs ont un risque de ronflements et d’apnées du sommeil plus important que les non-fumeurs.

×

Sommaire