Comment vaincre l’insomnie ? Notre Guide Ultime Dans Cet Article

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

Le 28 décembre 1963 au Etas-Unis Randy Gardner, avec l’aide de deux camarades de classe, part en mission pour savoir comment son corps réagirait s’il restait éveillé jusqu’au 8 janvier 1964, soit un total de 264 heures (ou 11 jours). Le premier jour, il s’est réveillé très tôt à 6 heures du matin, alerte et plein d’énergie. Mais le deuxième jour, il avait déjà du mal à se concentrer sur son environnement et à reconnaître les objets qui lui avaient été donnés.

Le troisième jour, Gardner est devenu grincheux et ses pensées et paroles de plus en plus incohérentes. Le lendemain, il s’imaginait être un Paul Lowe, un joueur de football de 110 kilos, alors qu’il pesait à peine 70 kilos. Au fur et à mesure que l’expérience progressait, Gardner avait de la difficulté à rester éveillé, surtout la nuit. Pour s’assurer qu’il ne s’endormait pas, les personnes assistants l’expérience l’ont impliqué dans diverses activités pour le tenir éveillé. L’objectif étant qu’il ne devait y avoir aucune drogue en cause, y compris la caféine.

Pour assurer sa sécurité, il passait régulièrement des examens à l’hôpital. Il n’y avait rien qui clochait chez lui, si ce n’est qu’il devenait souvent confus et souffrait de trous de mémoire. Des hallucinations se produisaient régulièrement, où il imaginait devant lui des paysages qui n’existaient pas.

Le 8 janvier à 2 heures du matin, les gens ont applaudi lorsque Gardner a battu le record précédent de 260 heures. Il s’est entretenu avec des journalistes, a passé un bilan de santé, puis s’est endormi pendant quatorze heures et 40 minutes. Des décennies plus tard, il est vivant et en bonne santé. Gardner dit qu’il dort selon un horaire de sommeil raisonnable et qu’il n’est plus du genre à faire des nuits blanche.

Vous l’aurez compris, aujourd’hui, nous parlerons de l’insomnie, de son impact sur notre vie et des solutions pour rejoindre simplement les bras de Morphée.

Insomnie : Quelles en sont les causes et symptomes ?

L’insomnie, définie comme “l’insomnie classique”, est quelque chose que beaucoup d’entre nous éprouvent à un moment ou à un autre. Elle peut être chronique, c’est-à-dire que les symptômes apparaissent au moins 3 nuits par semaine pendant plus d’un mois, ou simplement ponctuelle.

Selon diverses sources, environ 30 à 40 % de la population souffre de symptômes d’insomnie au cours d’une année donnée, tandis que 10 à 15 % disent souffrir d’insomnie chronique. À mesure que les gens vieillissent, l’insomnie chronique devient plus courante.

L’insomnie chronique peut être causée par un certain nombre de facteurs, comme la dépression ou les troubles anxieux, les médicaments ou des niveaux hormonaux naturellement plus élevés.

Malheureusement, l’insomnie peut être un cercle vicieux. Les personnes ayant des déjà eu des problèmes d’insomnie antérieurs deviennent plus anxieuses au moment de s’endormir, ce qui ne fait qu’exacerber le problème. Le fait de rester éveillé la nuit et de regarder l’horloge augmente également l’anxiété et l’insomnie. Ou comme on disait jadis dans nos campagnes « eau fixée jamais ne bout ».

Le stress et les traumatismes de notre vie personnelle et professionnelle peuvent mener à l’insomnie temporaire. Les inquiétudes au sujet de la sécurité d’emploi, une dispute avec un membre de la famille ou le fait d’entendre de mauvaises nouvelles peuvent causer de l’anxiété qui nous fait tourner la nuit.

Quelle qu’en soit la cause, les troubles du sommeil peuvent nous empêcher de fonctionner efficacement pendant la journée. Vous pourriez devenir somnolent ou fatigué pendant la journée, avoir de la difficulté à vous concentrer sur vos tâches au travail, ou vous sentir déprimé ou en irritable.

Les solution contre l’insomnie : guide ultime du bon dormeur

En plus des inévitables soucis de la vie, il y a des activités sous votre contrôle qui peuvent affecter votre capacité à dormir sans que vous vous en rendiez compte.

  • Caféine. La caféine est un stimulant qui perturbe notre capacité à nous endormir. Ce n’est pas parce que vous ne le sentez pas que cela n’affecte pas votre corps. Si vous allez boire du café, il est préférable de le faire plus tôt dans la journée pour donner le temps à la caféine de se dissiper. Fixez-vous une heure limite pour 14 h.
  • Nicotine. Les gens ont souvent recours à la cigarette pour calmer les nerfs. Ce qui n’est pas si communément connu, c’est que la nicotine est un stimulant. L’élimination de la nicotine est le meilleur choix, mais si ce n’est pas le cas, évitez-la au moins quelques heures avant de dormir.
  • Les écrans. Votre téléphone, votre ordinateur portable ou votre téléviseur peut vous tenir éveillé tard la nuit à cause de leur lumière artificielle (bleue), qui interfère avec le sommeil. Il est préférable de garder ces appareils loin de votre lit et dans une pièce séparée, afin que votre chambre à coucher devienne un endroit où dormir au lieu de surfer sur le net jusque tard dans la nuit…

Quelles activités nous aident à nous reposer ?

En plus d’éviter les stimulants, il y a des activités que vous pouvez faire pour aider votre corps à se préparer à dormir.

  • Faites de l’exercice. L’exercice régulier fait des merveilles pour le corps. Faire du sport – ou un peu d’exercice – permet de réguler et diminue le stress, un facteur majeur de l’insomnie. Notez, cependant, que l’exercice tard dans la nuit peut surstimuler certaines personnes, ce qui rend plus difficile le fait de s’endormir. Si vous faites de l’exercice le soir et que vous dormez bien, continuez à faire ce qui fonctionne : à chacun sa technique !
  • Lisez un livre. La lecture est un bon moyen de se calmer avant de se coucher, tout en évitant l’effet stimulant de la lumière des écrans. Une heure environ de lecture – roman de gare ou classique de la littérature, peu importe – aide énormément à l’endormissement. Mais attention à l’excès car on a vite fait de se laisser emporter tard dans la nuit …
  • Techniques de relaxation. Se détendre avant le coucher aide à ralentir l’esprit et le corps pour que faciliter l’endormissement.
  • Les remèdes de grand-mères. A ce rayon tout est bon : tisanes, comprimés aux plantes…
  • Changer votre régime alimentaire. Au moins le soir…  En effet il est bien connu que la cause principale de l’insomnie est le stress. Or il est également bien connu que beaucoup de gens ont tendances à se rabattre sur la nourriture pour calmer leurs anxiétés nocturnes. A bannir : sucreries en général, aliments gras doivent être éradiqués (oui oui !) après 16h !
  • Faites de la luminothérapie. Cela peut sembler paradoxal mais stimuler les hormones de l’éveil le matin aide énormément à réguler le cycle du sommeil !

Si vous tournez en rond … que faire

La première règle est d’aller se coucher dès les premiers signes de fatigues ! Et si vous ne pouvez pas vous endormir, levez-vous et faites quelque chose de relaxant comme lire un livre ou écouter de la musique. Sinon, vous conditionnez votre corps pour qu’il ne dorme pas quand vous êtes au lit.

Débarrassez-vous de vos soucis. L’anxiété au travail ou dans la vie peut nuire au repos. Essayez de vous débarrasser de vos soucis en écrivant vos pensées avec un crayon et du papier. Un peu old-school mais plus efficace qu’on ne le pense… Vous pouvez noter les soucis généraux que vous avez, les choses que vous avez à l’esprit et les tâches que vous devez faire plus tard.

Gardez votre horloge hors de vue. Regarder le temps passer sur la lumière éblouissante de votre horloge de chevet ne fait qu’augmenter l’anxiété et rend plus difficile de s’endormir. Si vous comptez sur votre alarme pour vous lever, essayez de la placer quelque part dans votre chambre où elle n’est pas facilement visible de votre lit.

 

Ca pourrait vous interesser

thermothérapie sauna chaleur
Astuces & Bien-Être
Zoom sur la thermothérapie

Aujourd’hui on va vous parler d’une technique médicale très ancienne : la thermothérapie. Peut-être que ce terme ne vous dit rien, et pourtant, il est presque

Lire plus »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur email

Nos comparatifs