Lampe de luminothérapie :
sélection et guide 2021

Notre Dossier spécial luminothérapie

Au fonctionnement simple mais redoutablement efficace, l’utilisation de lampe luminothérapie est parfois classée à tort dans les médecines « douces ». Cependant, contrairement aux médecines douces dont les effets ne relèvent au mieux que de l’effet placebo et au pire de la charlatanerie, la luminothérapie a des effets tangibles et prouvés scientifiquement. Et ce même si les apparences laissent penser le contraire.

Efficace pour traiter une large gamme d’affection du trouble dépressif saisonnier au traumatisme crânien – la luminothérapie reste à ce jour une pratique ignorée malgré des résultats solides et documentés depuis longtemps.

 
 
innosol lucia

Lampe de Luminothérapie : Nos Guides & Conseils

Ça y est, la grisaille est arrivée ! Déjà, vous commencez à vous sentir moins énergique, moins motivé, plus stressé. Cette épidémie a un nom : la dépression saisonnière ! En cause : le changement de saison, la reprise de la routine du travail, la baisse de l’ensoleillement… Le meilleur remède contre la dépression saisonnière, c’est la luminothérapie. 

Quelle est la meilleur lampe de luminothérapie ?

Choix difficile… mais s’il ne devait en rester que deux, les meilleurs lampes de luminothérapie seraient la Luminette 3.0 et la Beurer TL-100.

Quelle lampe de luminothérapie choisir?


Pour un usage nomade ou mobile : Luminette 3.0
Pour un usage à domicile : Beurer TL100
Pour un usage au bureau : Lumie Desklamp

Luminothérapie avis : ça marche vraiment ?

Oui ! La luminothérapie fonctionne vraiment comme le démontrent de nombreuses études scientifiques ainsi que son utilisation en milieu hospitalier. Son efficacité a particulièrement été prouvée dans le traitement de la dépression saisonnière.

Luminothérapie : des risques ?

Oui. La luminothérapie peut être déconseillée en cas de certains troubles psychiques ou de la vision. Demandez conseil à votre médecin avant de vous lancer !

lampe luminothérapie beurer TL 100On fait souvent l’erreur de considérer la luminothérapie comme une discipline appartenant au seul domaine du bien-être, sans réel fondements scientifiques et avec des résultats aléatoires sur les individus qui y ont recours. En réalité, la thérapie par la lumière est un protocole de soin sérieux et efficace, construit sur la base d’authentiques recherches scientifiques comprenant de multiples études et expérimentations réalisées par divers chercheurs à travers le monde et qui jusqu’ici ne souffrent pas de contradiction.

Comme tout protocole de soin, la luminothérapie entend traiter certaines afflictions. Bien qu’elle soit considérée comme une médecine douce, la luminothérapie peut néanmoins engendrer des effets indésirables et son utilisation peut faire l’objet de contre-indications.

 

Afin de mieux savoir de quoi on parle, on vous propose de faire un petit tour d’horizon de ce que dit la médecine moderne de la luminothérapie. Que permet-elle de soigner ? Quels effets indésirables peut-elle engendrer ? quelles sont les contre-indications à sa mise en place ? Mais également comment bien la pratiquer chez soi ? Mais tout d’abord, rappelons ce qu’est au juste la luminothérapie et en quoi elle consiste.Pour bien saisir ce qu’est la luminothérapie, il faut tout d’abord expliciter certains processus physiologiques qui vont se trouver au cœur de notre sujet. Il s’agit des rythmes biologiques, et particulièrement des rythmes circadiens et de la notion d’horloge interne de l’organisme.

Rythmes biologiques et rythmes circadiens

Notre corps fonctionne grâce à la succession de cycles physiologiques divers qui se répètent à intervalles réguliers mais dont la fréquence varie en fonction du cycle. Parmi ces cycles, certains, dit « infradiens » vont se produire selon une fréquence inférieure à 20 heures. C’est le cas des pulsations cardiaques, de la respiration, mais aussi des cycles qui divisent notre sommeil. D’autres, dit « ultradiens » seront des cycles qui s’étendront sur plus de 28 heures. Typiquement, les menstruations ou le renouvellement cellulaire.

Mais les rythmes biologiques qui vont nous intéresser ici, ce sont les rythmes que l’on appelle circadiens et qui englobent tous les cycles physiologiques qui interviennent sur une période d’environ 24 heures. Ces cycles, qui vont concerner aussi bien le métabolisme, la production d’hormones et le système nerveux des individus ont pour but principal de permettre à l’organisme de s’adapter au mieux aux nécessités de la vie quotidienne. Pour faire simple, ce sont les cycles circadiens qui nous permettent d’être en forme pendant la journée et somnolant la nuit tombée ou qui nous font ressentir la sensation de faim aux heures des repas. En outre, ils régulent notre température corporelle tout au long de la journée et de la nuit, ainsi que notre niveau de vigilance qui y est corrélé.

L’horloge biologique interne

Les différents rythmes biologiques que nous venons d’évoquer sont orchestrés par une horloge interne à l’organisme qui fonctionne selon un cycle d’environ 24 heure. Pour se « mettre à l’heure » elle se sert de l’environnement de l’individu et notamment de la lumière du jour. Concrètement, grâce à des cellules photoréceptrices contenues dans nos yeux, notre organisme reçoit l’information lumineuse et calque nos rythmes circadiens sur le cycle naturel d’alternance jour-nuit.

Ainsi, tant que l’individu vit selon un rythme régulier, se levant et se couchant à heures fixes, mangeant tous les jours aux mêmes moments et s’exposant à la lumière du soleil pendant la journée, l’horloge interne se trouve bien synchronisée avec son environnement. Par contre, confrontés à un changement brutal, comme lors d’un décalage horaire par exemple, les cycles circadiens peuvent se désynchroniser du cycle naturel. Les fonctions physiologiques orchestrées par l’horloge interne vont alors intervenir à des moments inopportuns, ce qui pourra occasionner différents troubles chez l’individu.

Et la luminothérapie dans tout ça ?

La luminothérapie est un mode de soin préconisé dans le traitement des différents troubles induits par un dérèglement du système circadien évoqué ci-dessus. Elle consiste en une exposition au rayonnement lumineux d’une lampe spéciale qui a la particularité de diffuser une lumière d’une puissance d’environ 10 000 Lux, imitant ainsi la lumière naturelle du soleil. Sous forme de cure, selon des séances quotidiennes et matinales d’environ une demie heure, la luminothérapie se montre efficace pour resynchroniser le système circadien avec le cycle naturel environnementale.

La luminothérapie permet en outre de « remettre notre horloge interne à l’heure du monde extérieur » et peut ainsi traiter de nombreux troubles induits par la dérégulation de l’organisme. Troubles du sommeil, troubles de l’humeur, troubles alimentaires : nous allons voir qu’une dérégulation de l’organisme peut avoir de nombreuses conséquences néfastes et se traduire par des symptômes et afflictions multiples.

sources :

https://hal.univ-lorraine.fr/hal-01733443/document

https://www.unisante.ch/sites/default/files/inline-files/02_Praxis%20Winterdepression_fr.pdf

Bien qu’elle repose sur des bases scientifiques bien établies, la luminothérapie reste du domaine de la médecine douce et à ce titre elle peut bénéficier à une immense majorité de personnes. En réalité, on peut dire sans peur de se tromper que quasiment tout le monde s’est déjà retrouvé dans une situation ou la pratique de la luminothérapie aurait été profitable. Le champ d’action de la thérapie par la lumière est en effet très large, notamment car les disfonctionnements induits par la dérégulation de l’organisme peuvent être très nombreux.

Nous allons ici nous concentrer sur l’usage en tant que tel de la luminothérapie, en évoquant tout d’abords les différents troubles qu’elle permet de traiter. Nous parlerons aussi les quelques effets indésirables qu’elle peut parfois présenter au même titre que tout autre protocole de soins. Enfin, nous énumèrerons les cas exceptionnels pour lesquels la luminothérapie serait contre-indiquée ou soumise à un avis médical préalable.

Les différents troubles

Comme nous venons de l’évoquer plus haut, les effets néfastes d’une désynchronisation de l’organisme avec le cycle naturel peuvent être nombreux. Nous allons voir ici que la dérégulation induite peut impacter divers aspects de la vie des individus de façon plus ou moins prononcée et avec des conséquences plus ou moins sévères.  Passons donc en revue les différents troubles que la luminothérapie permet de traiter.

La pratique de la luminothérapie se montre efficace contre certains troubles du sommeil, l’insomnie surtout, mais aussi l’hypersomnie. Pour comprendre en quoi son utilisation se montre positive, il nous faut faire un peu de lumière sur une hormone cruciale que produit notre organisme et qui va jouer un grand rôle dans les processus physiologiques qui nous intéressent : la fameuse mélatonine.

Si le grand public la connait parfois sous l’appellation d’ « hormone du sommeil », les scientifiques qui l’étudient préfèrent quant à eux parler d’ « hormone de l’obscurité » puisque sa production est stimulée lorsque la luminosité environnementale diminue. Bien que la mélatonine réserve encore bien des mystères, les experts s’accordent à dire qu’elle apparait comme l’agent principal dans le processus de synchronisation de l’organisme avec l’environnement extérieur. En gros, c’est grâce à elle que le corps sait quand il fait jour et quand il fait nuit. Par conséquent, c’est aussi grâce à elle que le corps sait quand il faut dormir et quand il faut être réveillé.

Puisque la production de mélatonine est influencée en premier lieu par la lumière naturelle de l’environnement des individus, une sous-exposition à la lumière du soleil, un décalage horaire trop brutal ou tout autre atteinte au rythme peut avoir pour conséquence de déréguler la sécrétion de cette hormone. L’organisme est alors désynchronisé et produit de la mélatonine à des moments inopportuns. Un des résultats de la perturbation du cycle de production de mélatonine est donc naturellement l’apparition de troubles du sommeil. L’organisme ne va plus produire cette hormone sensée accompagner l’endormissement au bon moment, ce qui risque d’empêcher le sujet de trouver le sommeil. C’est l’insomnie. A l’inverse, la production de mélatonine peut se déclencher à d’autres moment que durant la nuit et l’individu sera alors sujet à des somnolences diurnes.

En aidant l’organisme à se resynchroniser avec son environnement et en lui prodiguant la lumière dont il à besoin, la luminothérapie permet de traiter efficacement ces troubles du sommeil.

source : Sarah Freyheit. La luminothérapie et ses principales applications. Sciences pharmaceutiques. https://hal.univ-lorraine.fr/hal-01733443/document

La luminothérapie peut également dans certains cas se montrer efficace pour traiter les troubles alimentaires. Il a été observer qu’un dérèglement de l’organisme pouvait impacter les conduites alimentaires des individus. La plupart du temps, cela engendrera une consommation compulsive d’aliments riches en glucides, ce qui peut à la longue induire une forte prise de poids. Aussi, puisque la sensation de faim est elle aussi corrélée à notre système circadien, le manque de lumière naturelle ou le décalage de rythme peut amener l’individu à une perte d’appétit aux heures des repas.

Si le grand public la connait parfois sous l’appellation d’ « hormone du sommeil », les scientifiques qui l’étudient préfèrent quant à eux parler d’ « hormone de l’obscurité » puisque sa production est stimulée lorsque la luminosité environnementale diminue. Bien que la mélatonine réserve encore bien des mystères, les experts s’accordent à dire qu’elle apparait comme l’agent principal dans le processus de synchronisation de l’organisme avec l’environnement extérieur. En gros, c’est grâce à elle que le corps sait quand il fait jour et quand il fait nuit. Par conséquent, c’est aussi grâce à elle que le corps sait quand il faut dormir et quand il faut être réveillé.

Puisque la production de mélatonine est influencée en premier lieu par la lumière naturelle de l’environnement des individus, une sous-exposition à la lumière du soleil, un décalage horaire trop brutal ou tout autre atteinte au rythme peut avoir pour conséquence de déréguler la sécrétion de cette hormone. L’organisme est alors désynchronisé et produit de la mélatonine à des moments inopportuns. Un des résultats de la perturbation du cycle de production de mélatonine est donc naturellement l’apparition de troubles du sommeil. L’organisme ne va plus produire cette hormone sensée accompagner l’endormissement au bon moment, ce qui risque d’empêcher le sujet de trouver le sommeil. C’est l’insomnie. A l’inverse, la production de mélatonine peut se déclencher à d’autres moment que durant la nuit et l’individu sera alors sujet à des somnolences diurnes.

En aidant l’organisme à se resynchroniser avec son environnement et en lui prodiguant la lumière dont il à besoin, la luminothérapie permet de traiter efficacement ces troubles du sommeil.

sources : https://www.unisante.ch/sites/default/files/inline-files/02_Praxis%20Winterdepression_fr.pdf

Bien qu’il s’agisse souvent là de conséquences directes du mauvais sommeil imputable à la perturbation des rythmes, la dégradation de la condition physique et des facultés cognitives sont deux symptômes assez handicapants au quotidien pour être soulignés. Ainsi les douleurs musculaires, les maux de tête ont tendance à se multiplier lorsque l’organisme est désynchronisé avec le cycle naturel. On note aussi que cette mauvaise condition physique offrira également un terrain propice aux infections et aux maladies en tout genre.

Au-delà des symptômes douloureux, il y a également les troubles de l’attention, de la concentration et de la vigilance qui ne sont pas à laisser de coté tant ils peuvent être handicapant dans la vie de tous les jours et notamment au travail. L’individus se montre moins performant, moins productif. Cela peut par ailleurs être dangereux car cet état augmente les risques d’accidents.

source : https://hal.univ-lorraine.fr/hal-01733443/document

Le traitement par cure de luminothérapie est spécifiquement indiqué comme meilleur remède à un type de dépression que l’on nomme Trouble Affectif Saisonnier (TAS) ou plus généralement dépression saisonnière. Cette appellation tient au fait que ce genre de dépression apparait dans l’immense majorité des cas en hiver et est liée à la baisse naturelle de luminosité environnementale qui s’impose en cette saison. Ciel couvert, froid qui incite les individus à évoluer en intérieur, et surtout jours qui raccourcissent : tous les ingrédients sont là pour créer une carence d’ensoleillement chez les individus et pousser ainsi à la dérégulation de leur système circadien.

En outre, la dépression saisonnière comprend tous les troubles énumérés précédemment auxquels vont s’ajouter d’autres symptômes comme la baisse ou perte de libido (surtout chez les femmes), un désintérêt pour la vie sociale et les activités de groupe et une forte atteinte de l’humeur. Les sujets peuvent en effet être pris d’un sentiment de tristesse intense voire être en proie à des états dépressifs. Irritabilité, augmentation des comportements addictifs, et même parfois pensées suicidaires peuvent alors apparaitre. Chez les femmes, on observe aussi une intensification du syndrome prémenstruel avec des troubles de l’humeur plus important que d’ordinaire pendant les quelques jours qui précèdent les menstruations.

En plus de la dépression saisonnière, de récentes recherches tendent à indiquer que la luminothérapie se montrerait également efficace dans le traitement des forme « classiques » de dépression, au point même de pouvoir se substituer aux antidépresseurs pour les cas de dépressions modérées.

sources:

https://hal.univ-lorraine.fr/hal-01733443/document

https://www.lemonde.fr/sciences/article/2019/11/05/la-luminotherapie-serait-aussi-efficace-que-les-antidepresseurs_6018137_1650684.html

Bien que douce et praticable par presque tout le monde, la luminothérapie peut, comme tout autre protocole de soin, engendrer des effets indésirables chez les individus qui y ont recours. Certaines personnes particulièrement sensibles pourront notamment présenter divers symptômes au début de leur cure. Ces symptômes sont en général légers et sans gravité mais peuvent se révéler gênants. Voici une petite liste des différents effets indésirables susceptibles d’apparaitre :

  • Fatigue oculaire
  • Céphalées
  • Hyperactivité
  • Troubles du sommeil (insomnie ou somnolences diurnes)


En cas de symptomes, même légers = consultez votre médecin. Si ces symptômes n’affectent que les personnes les plus sensibles et ont tendance à disparaitre au fil des séances, on peut tout de même les atténuer ou les faire disparaitre en optant pour une lampe de luminothérapie de plus faible intensité ou réduire la durée d’exposition. On peut également fractionner les séances en s’octroyant un temps de repos ou encore éloigner un peu l’appareil de ses yeux.

Pour ce qui est des contre-indications à la pratique de la luminothérapie, il faut savoir que bien qu’elles soient rares, il en existe tout de même. Rappelons quand même que les lampes de luminothérapie certifiées ne diffusent pas d’UV, les coups de soleil ne sont donc pas à craindre. Cependant, l’avis d’un médecin est recommandé au préalable pour les sujets souffrant d’urticaire solaire ou de porphyrie. Aussi, les cures de lumières sont déconseillées pour les personnes sous certains traitements médicamenteux photo-sensibilisant. La luminothérapie peut également être contre-indiquée dans les cas d’affection de l’œil. Les personnes atteintes de glaucome, de cataracte, de dégénérescence maculaire ou de maladie de la rétine devront donc a priori s’abstenir.

Enfin, les personnes en proie à un trouble bipolaire devront demander systématiquement l’avis de leur médecin avant d’entamer une cure de luminothérapie.

source : https://www.unisante.ch/sites/default/files/inline-files/02_Praxis%20Winterdepression_fr.pdf

Les 5 meilleures lampes de luminothérapie

Lampe de luminothérapie
Le top connecté
Beurer TL 100...
coup de cœur 2021 ❤️
Luminette 3.0
Ergonomie au top
Lumie Desklamp...
Qualité/prix
Beurer TL 80...
Le bon compromis
Beurer TL 50...
Beurer TL 100...
Nouveau...
Lumie Desklamp...
Beurer TL 80...
Beurer TL 50...
Consommation
110W
10W
22W
38 W
-
Puissance
10000 Lux
1500 Lux
10000 Lux
10000 Lux
10000 Lux
Distance d'utilisation
Variable
Portée
30 cm
30 cm
20 cm
Certification médicale
Durée d'utilisation recommandée
30 min/jour
20min/jour
30min/jour
30min/jour
30 à 45 min/jour
Anti-UV
Garantie
2 ans
2 ans
2 ans
3 ans
3 ans
Nos Remarques
La meilleure!
La plus pratique et innovante
Format de bureau pratique
Le top du milieu de gamme
Fiable et accessible
Notre Note
9.5/10
9.5/10
9/10
8.5/10
7.5/10
Le top connecté
Lampe de luminothérapie
Beurer TL 100...
Beurer TL 100...
Consommation
110W
Puissance
10000 Lux
Distance d'utilisation
Variable
Certification médicale
Durée d'utilisation recommandée
30 min/jour
Anti-UV
Garantie
2 ans
Nos Remarques
La meilleure!
Notre Note
9.5/10
coup de cœur 2021 ❤️
Lampe de luminothérapie
Luminette 3.0
Nouveau...
Consommation
10W
Puissance
1500 Lux
Distance d'utilisation
Portée
Certification médicale
Durée d'utilisation recommandée
20min/jour
Anti-UV
Garantie
2 ans
Nos Remarques
La plus pratique et innovante
Notre Note
9.5/10
Ergonomie au top
Lampe de luminothérapie
Lumie Desklamp...
Lumie Desklamp...
Consommation
22W
Puissance
10000 Lux
Distance d'utilisation
30 cm
Certification médicale
Durée d'utilisation recommandée
30min/jour
Anti-UV
Garantie
2 ans
Nos Remarques
Format de bureau pratique
Notre Note
9/10
Qualité/prix
Lampe de luminothérapie
Beurer TL 80...
Beurer TL 80...
Consommation
38 W
Puissance
10000 Lux
Distance d'utilisation
30 cm
Certification médicale
Durée d'utilisation recommandée
30min/jour
Anti-UV
Garantie
3 ans
Nos Remarques
Le top du milieu de gamme
Notre Note
8.5/10
Le bon compromis
Lampe de luminothérapie
Beurer TL 50...
Beurer TL 50...
Consommation
-
Puissance
10000 Lux
Distance d'utilisation
20 cm
Certification médicale
Durée d'utilisation recommandée
30 à 45 min/jour
Anti-UV
Garantie
3 ans
Nos Remarques
Fiable et accessible
Notre Note
7.5/10

Beurer TL 100

La lampe de luminothérapie Beurer TL 100 est sans aucun doute l’une des meilleures lampes de luminothérapie de notre dossier. Dotée d’un design simple mais agréable, ses dimensions mini alliées à un poids plume la rendent très facilement transportable. Egalement redoutablement efficace, La Beurer TL 100 à tout ce qu’il faut pour devenir votre meilleure arme pour affronter l’hiver ! 

2 en 1  elle pourra servir dans un but thérapeutique, pour des cures de lumière blanche mais aussi bien qu’en éclairage d’ambiance personnalisable grâce à l’application dédiée pour smartphone (compatible Android & iOS).

  • Utilisée avec une visée thérapeutique, la Beurer TL 100 produira une simulation de la lumière du soleil en diffusant une lumière blanche dont l’intensité pourra aller jusqu’à environ 10000 lux (à une distance d’à peu près 10 cm). Des séances de luminothérapies d’environ 30 minutes peuvent être effectuée tous les jours (mais seulement la journée), par exemple le matin, histoire de bien recharger les batteries avant d’entamer la journée !
  • En tant que lampe d’ambiance, la lampe Beurer TL 100 fait également un super job. Pilotable depuis l’application, il est très simple de paramétrer et d’activer la lumière d’ambiance dite « Moodlight » : une lumière a l’intensité réglable et avec changement de couleurs. Il vous est à ce propos possible de choisir parmi 256 nuances de couleur l’éclairage qui vous conviendra le plus afin d’en faire une de vos 10 ambiances « Moodlight » enregistrables.

Gros plus de la Beurer LT 100 : cette lampe de luminothérapie est un appareil connecté. Utilisant la technologie Bluetooth, elle est paramétrable et pilotable directement depuis votre smartphone ou tablette. De plus, l’application Beurer LightUp est particulièrement bien faite et intuitive donc aucun problème pour la prise en main ! Conclusion: La perle de notre sélection pour les gens connecté. Bien plus qu’un simple gadget !

Beurer TL 100

Pilotable via l’application, équipé d’un variateur d’intensité sur 10 niveaux, affichage et programmation de la durée des séances… La lampe de luminothérapie Beurer TL-100, fer de lance de la marque ne manque pas d’atouts pour convaincre et l’on cherche encore ses défauts ! Sans aucun doute la meilleure lampe de luminothérapie de notre sélection. 

Note totale :
9.5/10
0

Luminette 3.0

lunette luminothérapieLes lunettes de luminothérapie Luminette dans leur troisième version,  c’est pour toutes celles et ceux d’entre vous qui ont des matinées chargées et qui n’ont pas le temps de se poser 30 minutes à 1 heure devant leur lampe de luminothérapie pour leur séance quotidienne. Grace à son format ultra léger compact et surtout portatif, Luminette vous suit partout ou vous allez et permet d’authentique séances de luminothérapie alors même que vous restez mobiles et libres de vos mouvements. Il est ainsi possible d’effectuer sa cure de luminothérapie tout en s’adonnant à d’autres activités simultanément ! Et si vous voulez partir en virée, sachez qu’une housse de voyage est incluse à l’achat !

Ces lunettes de luminothérapie fonctionnent grâce à une batterie rechargeable. Mais à la différence du modèle portable EnergyUp de philips ( HF3430), Luminette jouit d’une très haute autonomie. Alors que l’EnergyUp tenait environ une heure en puissance max, on pourra ici utiliser Luminette jusqu’à 5 cessions sans avoir à la recharger ! Parlons un peu de l’éclairage : Luminette utilise la technologie LED et dispense une lumière homogène blanche et bleue pouvant aller jusqu’à 1500 lux (ce qui équivaut à la distance d’utilisation à 10 000 lux de lumière blanche). On obtiendra ainsi une simulation de la lumière naturelle du soleil mais sans UV et sans infra-rouges !

Il vous sera possible de choisir parmi 3 degrés d’intensité lumineuse (500, 1000 ou 1500) celui qui vous conviendra le mieux. Au risque de se répéter, cette fonctionnalité (que l’on ne retrouve pas partout, il faut le dire !) peut être particulièrement appréciable, notamment le matin pour éviter l’éblouissement.

Parmi les fonctionnalités, on retrouvera aussi une minuterie avec signal pour garder un œil sur la durée des séances.Vous portez déjà des lunettes ou des lentilles de contact ? Rassurez-vous : le système d’éclairage breveté de Luminette est spécialement étudié pour une diffusion de lumière qui ne porte pas atteinte à la vision et qui limite l’éblouissement. En outre, l’intérêt de Luminette, c’est qu’elle préserve au mieux votre confort et vous rend apte à vous consacrer à autre chose alors même que vous la portez.

On pourrait être inquiets d’imposer à nos yeux une si grande proximité avec l’éclairage intense d’une lampe de luminothérapie. Pas de raison de se faire du souci là encore, puisque Luminette est classifiée sans risque pour les yeux (norme IEC 62471) et dispose aussi d’une certification CE Medical. Également, elle est soumise à des examens annuels rigoureux de la part d’un organisme de contrôle indépendant (SGS).

Grace au format ultra innovant de Luminette, vous pouvez effectuer vos séances de luminothérapie sans être bloqués en position assise derrière un bureau. Avec elle vous êtes libre d’effectuez d’autres taches en parallèle ! Fonctionnalités intéressantes, technologies novatrices, confort visuel et haute autonomie, que demande le peuple ?

Luminette 3.0

Luminette c’est LA solution pour tous ceux qui ne veulent ou ne peuvent pas prendre le temps pour s’adonner à des séances quotidiennes de luminothérapie. Très loin de n’être qu’un gadget, ces lunettes regroupent en fait bon nombre de fonctionnalités intéressantes (variateur d’intensité, minuterie, etc.) ceci tout en conservant une très bonne autonomie !

Note totale
9.5/10
0

Luminette Drive

Luminette DriveLa luminette Drive, c’est un petit bijou d’innovation et de technologie signé Luminette, grand acteur dans le secteur de la luminothérapie et à qui on doit notamment la Luminette 3.0, la meilleure option de lunettes de luminothérapie (selon nous !). Depuis le tout début, Luminette semble privilégier un usage nomade et actif de la luminothérapie, en mettant à disposition de ses clients des appareils qui permettent des séances de luminothérapie autorisant une grande liberté de mouvements. S’adressant aux personnes actives qui n’ont pas 30 minutes à 1 heure par jour à consacrer à la luminothérapie Luminette à tiré son épingle du jeu en proposant un système de lunettes lumineuses qui, en plus de libérer l’utilisateur, ont l’avantage d’être redoutablement efficaces.

Leur nouvelle trouvaille, la luminette Drive, c’est une lampe de luminothérapie spécialement conçue pour les utilisateurs qui passent beaucoup de temps dans leur voiture et qui souffrent de fatigue chronique due aux horaires décalés, à la dépression saisonnière ou un simple bouleversement des rythmes biologiques. Cet appareil de luminothérapie d’apparence simple est en réalité un vrai petit bijou technologique spécialement conçu pour être sur, confortable et efficace.

Comment installer la Luminette Drive ? Grace à un système bien rodé de straps élastiques et d’attaches magnétiques, la Luminette Drive s’installe en un rien de temps et très facilement sur le pare soleil qui se trouve à l’avant de la voiture, face à l’utilisateur. Facile à installer et à désinstaller, ce système permet également d’ajuster à loisir l’inclinaison de la lampe de luminothérapie pour un usage confortable et personnalisable.

Comment fonctionne la Luminette Drive ? Une fois installée, il suffira à l’utilisateur d’appuyer sur le bouton marche/arrêt du dispositif pour que celui-ci se mette en marche. Au bout de 20 minutes, la lampe de luminothérapie luminette Drive s’éteint automatiquement. L’utilisateur peut alors la ranger ou la relancer pour une séance plus longue. Pour ce qui est de l’alimentation, l’appareil est doté d’une batterie rechargeable et est vendu avec un chargeur USB prévu à cet effet.

La Luminette Drive est-elle sure ? La lampe de luminothérapie luminette Drive est spécialement conçue pour garantir à ses utilisateurs une sécurité optimale lors de la conduite. Dans cette optique, le choix d’une lumière bleue centrée sur une seule longueur d’onde est justifié car il offre à l’utilisateur un bon confort visuel et évite la nuisance que peut induire l’emploi d’une lumière trop blanche. Aussi, grace à son système de fixation en hauteur par rapport à l’utilisateur, la Luminette Drive n’obstrue pas le champ visuel de ce dernier. Pour un confort optimal, il est également possible d’ajuster le pare-soleil à sa convenance. En outre, loin d’être dangereuse pour le conducteur, la Luminette Drive correctement utilisée aura pour effet d’augmenter le niveau d’attention de l’utilisateur et d’améliorer l’état de sa condition physique et psychique dans sa globalité.

La Luminette Drive est-elle efficace ? En dépit de ses airs de gadget, la Luminette Drive se montrera efficace, au même titre que d’autres lampes de luminothérapie de qualité. Et les secrets de son efficacité sont en fait les mêmes qui font d’elle un appareil sur à utiliser, à savoir :

Une lumière bleue centrée sur une seule longueur d’onde reconnue comme étant celle la plus efficace pour stimuler l’organisme.
Une fixation en hauteur : il a été démontré que la luminothérapie était encore plus efficace lorsque l’individu reçoit la lumière depuis le haut et directement vers les yeux (à l’image de ce qui se passe naturellement avec le soleil.).

Luminette Drive

Luminette, toujours au rendez-vous pour ce qui est de l’innovation et de la technologie dans le domaine de la luminothérapie propose ici la luminette Drive : la première lampe de luminothérapie à utiliser dans sa voiture. Véritable aubaine pour les personnes au planning ultra booké qui n’ont pas un moment pour elles, et qui ne peuvent profiter de la luminothérapie chez soit (alors que statistiquement, ce sont souvent ces mêmes personnes qui en ont cruellement besoin!). Efficacité, sécurité, confort : une bonne surprise!

Note totale
9.4/10
0

Lumie Desklamp

lampe luminotherapie de bureauParmi les grands acteurs présents sur le marché de la luminothérapie, on trouve bien sur aussi Lumie. Lumie, c’est une marque Britannique née à Cambridge et c’est aussi la marque qui a commercialisé le tout premier simulateur d’aube. Concevant des appareils de qualité, toujours dotés de la certification dispositif médical, Lumie tire ici son épingle du jeu en proposant une lampe de luminothérapie qui s’adresse principalement aux travailleurs de bureaux.

Car parmi la population touchée par la dépression saisonnière ou par le dérèglement de l’horloge interne, les employés de bureaux ne sont pas en reste. En effet, une des conséquences du fait de se lever tôt le matin pour aller au travail et de passer la journée dans un bureau à faire de la paperasse (ou autre) sans mettre le nez dehors, c’est bien souvent de se retrouver en manque de lumière du jour quand l’hiver s’installe. Avec le rétrécissement des jours, on peut alors passer plusieurs mois sans vraiment s’exposer aux rayons du soleil. Pour répondre à ce problème, Lumie nous propose sa lampe de luminothérapie Lumie Desklamp, une lampe de bureau pour des séances matinales de luminothérapie chez soi ou au travail.

La Lumie Desklamp diffuse une lumière qui atteint la puissance de 10000 lux lorsqu’elle est utilisée à 22 cm de distance. La lumière provient de LED blanches enrichies de bleu afin de correspondre à un spectre reconnu pour impacter efficacement la synchronisation de l’horloge biologique. Une commande tactile permet de régler l’intensité lumineuse sur 4 niveaux.

Avec sa Lumie Desklamp, Lumie à mis le paquet sur l’ergonomie. Cable d’alimentation long permettant de la brancher partout et légèreté qui facilite le transport, cet appareil est idéal pour un usage nomade sans pourtant sacrifier de son efficacité. Posée sur un bureau, on peut, grâce à son bras flexible, l’incliner à sa guise et ensuite l’oublier pour se concentrer sur notre travail. L’autre gros avantage de ce système de bras flexible, c’est la possibilité offerte à l’utilisateur d’orienter la lampe en hauteur directement vers ses yeux.

Ce sont en effet dans les yeux que se trouve nos cellules photoréceptrices et il a été démontré qu’il est plus efficace en luminothérapie de recevoir la lumière depuis le haut vers les yeux. Cela simule mieux la manière dont on reçoit naturellement les rayons du soleil. C’est d’ailleurs ce principe que l’on retrouve aussi chez Luminette, un autre appareil de luminothérapie de haut vol.

Pour une bonne utilisation de la lampe de luminothérapie Lumie Desklamp, on conseille à l’utilisateur de réaliser sa cure sur la base de séances quotidiennes et matinales d’une durée de 45 minutes à 1 heure. En effet, la lampe atteint les 10000 lux nécessaires pour une vraie efficacité que lorsqu’on s’expose à 22 cm de la lampe. Cette distance étant somme toute assez faible et difficilement tenable sur 30 minutes consécutives, il est plus judicieux d’allonger les séances afin de s’assurer d’un meilleur résultat.

Lampe Lumie Desklamp

Coup de cœur pour cette lampe de luminothérapie britannique signée Lumie et qui brille par son ergonomie et sa fiabilité. La Lumie Desklamp c’est sans doute l’appareil qu’il faut à tous les travailleurs de bureaux qui souffrent de blues hivernal ou de perturbation du système circadien.

Note totale
9/10
0

Beurer TL90

Une lampe delampe de luminothérapie Beurer luminothérapie pas trop chère et très fiable ? La bonne option pourrait être le modèle TL90 de Beurer, marque experte dans le domaine de la santé et du bien être dont on vous a déjà beaucoup parlé ici ! Certifiée comme dispositif médical, la lampe de luminothérapie Beurer TL90 s’utilise sur une base quotidienne à raison de séances matinales d’environ 45 minutes et montre une efficacité notable pour traiter la dépression saisonnière, les effets néfastes du décalage horaire mais aussi certains états dépressifs.

Grace à sa grande surface lumineuse (51×34 cm) mais aussi en raison de sa conception ergonomique qui permet notamment à l’utilisateur d’incliner la lampe à sa convenance, la lampe de luminothérapie Beurer TL90 est un appareil plutôt confortable à utiliser. La partie lumineuse est ici surélevée et repose sur un pied, ce qui permet en outre à l’utilisateur de recevoir la lumière directement au niveau des yeux pour plus d’efficacité. Ainsi, avec la lampe Beurer TL90, il est parfaitement envisageable d’effectuer ses séances de luminothérapie tout en réalisant simultanément une autre activité (déjeuner, lire, travailler, etc.). La lampe Beurer TL90 diffuse une lumière blanche puissante et homogène sans scintillement et sans UV qui atteint les 10000 lux lorsqu’on se tient à 15 cm. Économe en énergie, sa lumière est émise par deux tubes lumineux basse consommation de 36 watts chacun. Pour ce qui est du gabarit, bien que la lampe en elle-même puisse paraitre imposante, son poids avoisine les 3 kg seulement et elle se montrera assez facile à déplacer d’une pièce à l’autre.

Du coté des fonctionnalités, on constate avec plaisir que cette lampe de milieux de gamme possède néanmoins quelques outils intéressants. On appréciera notamment son système de pilotage simple mais aussi sa minuterie intégrée avec arrêt automatique de l’appareil. Aussi, un système de diode lumineuses informe l’utilisateur sur le temps écoulé lors de ses séances : pour chaque quart d’heure passé, une nouvelle diode s’allume. Facilité d’utilisation, grande surface lumineuse pour une grande efficacité, minuterie intégrée et un haut degré de fiabilité : il semble que la Beurer TL90 soit un choix très avantageux pour qui souhaite s’essayer à la luminothérapie.

Lampe Beurer TL90

Avec la lampe de luminothérapie Beurer TL90, Beurer nous propose un appareil se situant dans le milieu de gamme mais très accessible. Un poil en dessous de la TL100, la TL90 à quand même de bons arguments de son coté, à commencé par la grande taille de son panneau lumineux qui accroit le confort d’utilisation et l’efficacité de l’appareil.On notera aussi les quelques fonctionnalités appréciables, telles que la minuterie intégrée ou la possibilité d’incliner la lampe.

Note totale
8.8/10
0

Lumie Brazil

Zoom sur la Lumie Brazil un autre modèle de lampe delampe lumie brazil luminothérapie signée Lumie, marque britannique de renom spécialisée depuis toujours dans le secteur de la thérapie par la lumière. Cette fois ci, Lumie nous propose un appareil luminothérapie de grandes dimensions conçu principalement pour un usage domestique et qui montre une grande efficacité.

La Lumie Brazil est en effet un grand appareil (50x31x15 cm) garni de trois tubes lumineux qui vont diffuser une lumière d’un blanc chaud. La lumière émise par la Brazil a été étudiée pour correspondre à un spectre lumineux qui imite l’ensoleillement naturel mais qui est par ailleurs totalement dépourvu d’UV. La Lumie Brazil, à l’instar de toutes les autres lampes de luminothérapie signées Lumie à fait l’objet de tests de la part d’un laboratoire indépendant et on peut ainsi attester de façon fiable qu’elle offre une puissance lumineuse de 10000 lux lorsque l’on se tient à 35 cm d’elle. Cet appareil est également certifié matériel médical de classe 2a et jouit d’une garantie de 3 ans.

Bien qu’imposante, la Lumie Brazil n’est pas particulièrement lourde. Pesant moins de trois kilos, elle pourra être déplacée d’une pièce à l’autre sans trop de difficulté. Posée sur un bureau ou une table, la Lumie éclairera intensément l’utilisateur et l’aidera à traiter les effets néfaste induits par le bouleversement des rythmes circadiens. Grace à sa puissance, la lampe Brazil permet une utilisation dans le plus grand confort. Il n’est en effet ici pas nécessaire de se tenir à moins de 35 cm pour que 30 minutes d’exposition quotidiennes ne suffisent à montrer son efficacité. Bien sûr, si on se tient à plus de 35 cm de la lampe, il sera alors préférable d’allonger quelque peut les séances.

Très efficace donc grâce à sa taille et aux trois grandes ampoules qu’elle contient, la lampe de luminothérapie Lumie Brazil est également particulièrement durable. Et si l’une des ampoules flanche, il est possible de la remplacer car Lumie en propose aussi séparément.

En comparaison avec le modèle Lumie Desklamp vu juste au dessus, on peut dire que la Lumie Brazil, par sa taille et par son système de triple éclairage témoigne d’une plus grande efficacité. En effet, la distance requise entre la lampe et l’utilisateur pour que les 10000 lux soient atteints va être ici moindre et les séances pourront de la sorte être plus courtes. En contrepartie, ce modèle, plus encombrant et dépourvu de bras flexibles apparait comme moins ergonomique et sera plutôt destiné à un usage domestique.

Lampe Lumie Brazil

Lumie, la marque anglaise spécialiste de la luminothérapie nous propose ici un modèle de lampe de luminothérapie grand format qui promet des séances à la maison dans le plus grand des conforts. Efficace, fiable et durable grâce à son système de triples ampoules remplaçables, la Lumie Brazil s’avèrera être l’ennemi redoutable de la dépression saisonnière et des autres troubles induits par la dérégulation de l’horloge interne.

Note totale
8.9/10
0

Beurer TL 80

lampe luminotherapie TL80Mais que ce cache t’il sous le capot de la lampe de luminothérapie Beurer TL-80 ?

D’une intensité de 10 000 lux mesurée à 30 centimètres, cette lampe de luminothérapie bénéficie d’une certification appareil médical et est reconnue pour son efficacité dans le traitement des troubles de l’humeur hivernaux. Équipé LED cette lampe dispose d’un dispositif anti-scintillement à l’allumage et diffuse ensuite une lumière homogène et douce. N’émettant aucun rayonnements ultraviolets nocifs elle permet de suivre une cure de luminothérapie sans aucun risques d’effets secondaires.

D’autre part, la Beurer TL 80 est conçue pour être assez pratique. Très stable, elle tient sur un large pied, ce qui permet de pouvoir la transporter et la poser facilement sur n’importe quelle surface plane. On appréciera aussi de pouvoir facilement ajuster sa position d’inclinaison. Niveau design, rien à dire : c’est sobre, agréable et ça se fond très bien dans tout type d’intérieur.

Un bémol cependant, ce modèle n’est pas équipé de variateur d’intensité. Bien que n’étant pas forcément rédhibitoire l’absence de variateur obligera les plus sensible à éloigner la lampe de quelques centimètres en début de séance de luminothérapie.

Amis Canadiens : Ce modèle n’est malheureusement pas encore commercialisé chez vous :/ Vous pouvez vous rabattre sur l’excellent modèle TL100 (voir le test ci dessous) ou sur un des modèles proposés par la marque Vérilux.

Conclusion : Malgré l’absence de variateur d’intensité, son rapport qualité-prix, son excellente finition et sa garantie de trois ans font de la Beuer TL 80 un des meilleurs lampe de luminothérapie du moment. Le modèle idéal pour se lancer, on recommande !

Lampe Beurer TL-80

Un des modèles les plus vendus et à juste titre : la lampe de luminothérapie Beurer TL-50 présente un des meilleur rapport qualité- du moment. On regrettera toutefois fortement l’absence de variateur d’intensité, une fonction pas si gadget que ça au quotidien.

Note totale
8.6/10
0

Beurer TL50

Beurer, qui est sans conteste l’un des plus grands acteurs dans le secteur de la luminothérapie, est reconnu pour la fiabilité de ses produits mais aussi pour le nombre important de modèles de lampes de luminothérapie qu’il commercialise. Parmi ses articles fiables les plus abordables, on trouve la lampe de luminothérapie Beurer TL50, un modèle efficace et accessible qui semble particulièrement indiqué pour les petits budgets voulant s’essayer à la luminothérapie.

La lampe de luminothérapie Beurer TL50 est-elle facile à transporter ? Le modèle Beurer TL50 est en effet aisément déplaçable grâce à son format compact et à son poids de moins de 700g. Dotée d’une surface lumineuse de 24,6 cm de diamètre, elle peut être utilisée aussi bien en lampe de chevet que sur un bureau ou une table.

Comment utiliser la Beurer TL50 ? La lampe de luminothérapie Beurer TL50 est particulièrement facile à utiliser grâce à son unique bouton marche/arrêt. Une fois mise en marche, la lampe s’éclaire d’une lumière blanche puissante (10000 lux à 15 cm) et non vacillante, dépourvue d’UV. Pour réaliser une cure de luminothérapie efficace, il est conseillé de s’y exposer tous les matins pour une durée variant entre 30 minutes et 1 heure.

Quelles sont les fonctionnalités de la Beurer TL50 ? Le modèle TL50 de Beurer ne comporte qu’un seul bouton qui permet d’éteindre et d’allumer la lampe. Là où certains pourront regretter un manque criant de fonctionnalités (éclairage d’ambiance, minuterie, réglage d’intensité, etc.) d’autre salueront à l’inverse le coté pratique d’une prise en main ultra rapide et d’un appareil simple et fonctionnel certifié dispositif médical.

Quelle est la consommation énergétique de la Beurer TL50 ? bien que diffusant une lumière blanche puissante, la lampe de luminothérapie Beurer TL50 est particulièrement économe en énergie. Cela s’explique par l’emploie de la technologie LED à économie d’énergie, qui en plus d’éliminer tout scintillement permet de réduire sa consommation d’électricité.

 

Lampe Beurer TL-50

Avec la lampe de luminothérapie Beurer TL50 on opte pour un appareil fiable et très facile d’emploi. Design moderne et format compact, la Beurer TL50 peut suivre sans problème son propriétaire a-travers sa maison grace à son poids plume qui facilite son transport. Avec un unique bouton marche/arrêt, cet appareil ne brillera pas par ses fonctionnalités mais se rattrapera sur sa rapide prise en main, par sa qualité et surtout par son bas coût.

Note totale
7.5/10
0

Philips EnergyUp (HF3430)lampe de luminothérapie portable

On revient pour vous parler de Philips (eh oui, encore !), et plus précisément de son modèle de lampe de luminothérapie ultra compacte et néanmoins redoutablement efficace : la Philips EnergyUP (ou Philips HF3430).

A l’instar des autres modèles de lampes de luminothérapies que nous vous avons déjà présenté, la Philips EnergyUp vous permet de lutter contre le mal de l’hiver (coup de mou, dépression, etc.) induit par le manque de lumière naturelle tout en limitant aussi les effets néfastes du décalage horaire.

Au niveau des technologies employées, on reste ici sur du LED ce qui permet bien sur la diffusion d’une lumière intense avec une dépense énergétique moindre. La petite nouveauté avec la Philips EnergyUp c’est l’emploi de la lumière bleue. L’avantage c’est qu’avec seulement 200 lux d’une telle lumière, on arrive à obtenir des effets similaires à 10 000 lux de lumière blanche (ce qui rend la EnergyUp de Philips encore plus économe !).

On obtient donc une jolie lumière bleue qui rappelle un ciel été, mais sans les UV ! L’éclairage dispensé par la lampe Philips EnergyUp est en effet garanti 100 % dépourvue d’UV et peut donc être utilisé aussi longtemps que vous le souhaitez durant la journée. Sans risque donc pour les yeux et la peau, la lampe EnergyUP de Philips montrera des résultats positifs dès lors qu’elle sera utilisée au moins 30 minutes par jours.

La lampe de luminothérapie de Philips est dotée d’un variateur d’intensité. Cette option extrêmement pratique vous permettra en outre de choisir parmi 5 niveaux progressifs d’intensité lumineuse celui qui conviendra le mieux à vos besoins ou à votre sensibilité. C’est particulièrement appréciable le matin pour un réveil en douceur : en élevant progressivement l’intensité lumineuse, on s’offre une séance bien-être sans pour autant s’éblouir ! 

Par ailleurs, la EnergyUP possède aussi quelques fonctionnalités intéressantes. Elle est dotée d’une horloge et peut servir de réveille-matin grâce à son alarme programmable. Son écran et ses boutons tactiles font également d’elle une lampe de luminothérapie plutôt perfectionnée et sophistiquée. On y trouvera aussi un minuteur offrant une visibilité sur le temps écoulé lors de chaque séance. On regrettera juste l’absence d’un mode « éclairage d’ambiance » ( comme celui que l’on retrouve sur la Beurer TL100 par exemple). Mais si la Philips EnergyUP se démarque de ses consœurs, c’est avant tout par son format ultra compact. Toute petite et super légère, cette lampe de luminothérapie est conçue pour être portable afin de vous suivre dans tous vos déplacements ! C’est d’ailleurs pour cela qu’elle est vendue avec sa housse de voyage. Vous trouverez aussi dans le pack un chargeur pour sa batterie (celle-ci ne tiendra malheureusement pas plus d’une heure avec un usage de la lampe en puissance Max, il faut le savoir !).

Conclusion : La Philips EnergyUp, c’est la lampe de luminothérapie qui ravira les plus nomades d’entre vous. Avec son format mini et sa housse incluse, elle vous permet de voyager partout avec votre ciel d’été. Elle est par ailleurs fiable et montre des effets positifs sur l’humeur dès lors qu’elle est utilisée tous les jours.

Lampe Philips HF3430 EnergyUP

La lampe de luminothérapie Philips EnergyUp vous suit dans tous vos déplacements grâce à son format compact et à sa housse de voyage. Outre sa taille, la HF3430 regorge de fonctionnalités intéressantes et de technologies innovantes : c’est un petit bijou qui tient presque dans la poche ! Dommage qu’il faille pour cela sacrifier un peu en puissance.

Note totale
7.1/10
0

 

Philips HF3419/01

Doit-on encore présenter la marque Phillips ? Présent dans l’univers des lampes et de l’éclairage, son cœur de métier depuis des décennies, c’est donc naturellement que la marque c’est retrouvée sur le marché des lampes de luminothérapie. Son entrée est-elle réussie ? En un mot : oui ! Zoom sur la lampe Philips HF3419/01.

Dotée d’un design sobre et compact qui ne laisse pas indifférent, la lampe de luminothérapie par Philips se positionne sur le marché des lampes semi-nomades. En effet son format compact permet de déplacer facilement la lampe d’une pièce à l’autre dans la maison ou de l’emporter en déplacement et même, pourquoi pas, au  bureau.

Sacrifie-elle pour autant en puissance ou fonctionnalité ? Absolument pas ! D’une puissance de 10 000 Lux à 40cm la lampe de luminothérapie HF3419 permet des séance de luminothérapie efficace. Raffinement supplémentaire ce modèle est équipé d’un variateur d’intensité lumineuse qui permet de démarrer en douceur dès le matin sans éblouissement ou fatigue oculaire.

Conclusion : Est-elle certifié appareil médical ? Oui. Est-elle équipé de commande tactile ? Oui. Est-elle garantie sans UV et équipe d’un dispositif d’éclairage unique fabriqué par Phillips ? Oui ! Est-ce la meilleure lampe de notre dossier ? A vous de voir.

Lampe Philips HF3419/01

Une lampe de luminotherapie par le spécialiste historique de l’ampoule se devait d’être a la hauteur. Mission accomplie pour Philips qui nous livre un modèle parfait a un tarif accessible.

Note totale
7.2/10
0

Beurer TL41

Vous l’aurez compris à la lecture de cette page : la marque Beurer peut faire des merveilles dans le domaine de la luminothérapie ! Ici on va vous présenter la Beurer TL41 :  une lampe de luminothérapie accessible et très fiable qui pourra sans doute vous éviter un petit coup de mou cet hiver.

Pour simuler la lumière blanche du soleil, la Beurer TL41 éclaire avec une intensité lumineuse d’environ 10 000 lux (pour une distance de 20 cm). Un apport d’énergie pour vous, mais pas tant pour votre compteur. En effet, la technologie LED permettra à la Beurer TL41 de dispenser une lumière de forte intensité tout en étant très économe énergétiquement.

On obtient ainsi avec la lampe de luminothérapie Beurer TL41 la diffusion d’une lumière blanche homogène qui ne vacille pas et qui ne propage pas d’UV.

Plutôt petite, la Beurer TL41 offre néanmoins une surface d’éclairage de 27 x 20,7 x 8 cm. Facilement transportable donc, elle sera particulièrement adaptée sur un bureau ou une table. Ceci dit, grâce à son pied rétractable, elle pourra très bien aussi être suspendue ou même fixée sur un mur.

Parlons maintenant quelque peu des sujets qui fâchent (et oui, rien n’est parfait !). On regrettera sur ce modèle l’impossibilité de paramétrer quoi que ce soit.

Contrairement notamment aux modèle connectés (et donc paramétrables et pilotables depuis un smartphone), ici, il n’est pas possible de définir une minuterie ou de régler l’intensité lumineuse. Pas possible non plus d’obtenir un élèvement progressif de l’intensité lumineuse (ce qui est sympa le matin par exemple !).Aussi, contrairement à sa consœur connectée, la Beurer TL100, la Beurer TL41 ne peut pas s’utiliser comme lampe d’ambiance.

Pour ces raisons, la Beurer TL41 est prévue pour être utilisée principalement dans un but thérapeutique. Elle permet en outre de faire des cures de lumière blanche ( par des séances de 30 minutes à 2 heures, tous les jours ou tous les 2 jours) lors des période sombre de l’année ( durant l’hiver en gros). Comme nous l’avons déjà évoqué, son utilisation sera à proscrire de préférence le soir et la nuit (de 18 :00 à 6 :00) afin de ne pas troubler votre rythme circadien.

Conclusion : la TL41 de Beurer, c’est une lampe de luminothérapie fiable et efficace, une valeur sure à moindre cout pour qui cherche une solution exclusivement thérapeutique.

Lampe Beurer TL-41

Fiabilité, efficacité, transportabilité : autant d’atouts qui font de la lampe Beurer TL41 une option à envisager. En plus son prix est vraiment raisonnable!

Note totale
7.8/10
0

Medisana LT470

Contre le blues hivernal, on vous présente maintenant la lampe de luminothérapie Medisana LT470: une option petit budget qui vous permettra d’être en forme toute l’année.

Pour être tout à fait honnête, hormis son prix qui en fait une des lampes de luminothérapie les moins de ce dossierrien de bien révolutionnaire chez ce modèle. Il « fait le job » bien sûr, mais sans être très sophistiqué. En outre c’est la bonne option pour les sensibles de l’hiver qui ne veulent pas se ruiner !

Grace à son ampoule 45 Watt plutôt économe en énergie, la Medisana LT470 diffusera une lumière blanche homogène et non-vacillante allant jusqu’à 10 000 lux, simulant ainsi la lumière du soleil. Un filtre UV à par ailleurs été intégré afin de protéger vos yeux et votre peau des rayons néfastes.

Avec une hauteur de 27,3 cm pour une base de 20,7 cm de large, la Medisana LT470 est particulièrement facile à transporter. On appréciera le fait qu’elle puisse aussi bien être déposé sur une table que fixée au mur. Bien sûr on parle ici d’un appareil simple voire basique : aucun réglage n’est donc possible. Pas de variateur d’intensité ni de minuteur. Par contre elle est pour le coup extrêmement facile à comprendre et à utiliser puisqu’elle ne dispose que d’un bouton on-off.

La Medisana LT470 reste toutefois une authentique lampe thérapeutique puisqu’elle à été certifié comme produit médical. A utiliser donc seulement pendant la journée, et de préférence sous forme de cure de 30 minutes à 2 heures. Conclusion : La Medisana LT470 c’est la lampe de luminothérapie petit budget. Sans fioriture, elle demeure cependant fiable et efficace.

Lampe Medisana LT470

La Medisana LT470 c’est l’option petit budget de cette sélection. Bien que basique, elle reste efficace et fera le bonheur de vos hivers et de votre porte-monnaie!

Note totale
7.4/10
0

 

INNOSOL LUCIA

innosol luciaLa lampe de luminothérapie INNOSOL Lucia est fabriquée en Finlande. Si vous vous intéressez un peu aux cures de lumière blanche, vous savez sans doute déjà que ce pays s’est très vite hissé à la pointe en matière de technologies de luminothérapie. Et pour cause : les variation lumineuse saisonnières particulières de ces régions du monde induise de manière poussée des maux chez les habitants. Dépression, troubles du sommeil, etc. Autant de problèmes liés à une sous-exposition à la lumière du soleil.  

Équipée de la dernière technologie en matière de luminothérapie, la lampe INNOSOL Lucia se positionne clairement sur le haut de gamme. Équipée de deux tubes fluorescent d’une puissance totale de 72 Watts, ce modèle est également doté d’un balast électronique actif qui régule la lumière sur la fréquence des 30 000 Hz. La lumière qu’elle diffuse s’en révèle douce, profonde et particulièrement recommandée pour la lecture.

D’une puissance de 2500 lux à 60 cm et 10 000 lux à 31 cm l’INNOSOL Lucia et également certifiée CE 0434 (matériel médical), anti-uv et IP20 imperméable. Son utilisation est possible partout dans la maison et jusque dans la salle de bain. Bien que relativement compacte, son poids de 3kg l’oriente plus vers une utilisation fixe, comme en atteste la possibilité offerte par ce modèle d’être installé sur un mur.

Jouissant d’un design discret et élégant, l’INNOSOL Lucia peut tout aussi bien être disposée sur un bureau (elle est légère, se déplace très facilement et son trépied ajustable vous permettra sans problème de la disposer un peu n’importe où).

Si vous souhaitez entamer une cure de luminothérapie avec l’INNOSOL Lucia, on vous conseille de vous planifier plusieurs séances de 30 minutes à 2 heures par semaine (3 à 5 séances environ). Notez que ces séances ne doivent prendre place que durant la journée (entre 6 :00 et 18 :00) afin d’évitez les troubles du sommeil.

Conclusion: Définitivement une lampe de luminothérapie de qualité, très pratique grâce à son trépied réglable et la possibilité de l’accrocher au mur. Garantie 2 ans, équipé d’un ballast électronique puissante et finition de qualité … Rien ne devrait vous dissuader d’opter pour ce modèle !

Lampe Innosol Lucia

Innosol affirme avec ce modèle sa position de leader sur le marche des lampe de luminothérapie. Son poids un peu élevé limitera toutefois son usage, mais son accroche murale fournie raviera sans aucun doute les personnes en quête d’une solution fixe.

Note totale
8.4/10
0

Duronic SADV1

Duronic SADV1On vous présente maintenant la lampe de luminothérapie Duronic SADV1 : un appareil abordable, simple mais efficace ( certification médicale UE). Commençons par les aspects pratiques et esthétiques. La Duronic SADV1 se présente comme un grand rectangle plat ( avec une tranche de 9 cm d’épaisseur). Bien sur, avec ses 48 cm de hauteur et ses 34 cm de largeur, nous ne sommes pas ici sur un format de voyage (contrairement au modèle EnergyUp de Philips!). Prévue pour une utilisation plus « sédentaire », la Duronic SADV1 offrira en contrepartie une surface d’éclairage plus importante,ce qui aura pour effet de maximaliser ses bienfaits.

Niveau design, on reste sur quelque chose de très sobre et élégant. Le rectangle lumineux de la Duronic SADV1 est simplement serti et suporté par un demi cadre de couleur métallique ( il s’agit en fait de plastique teinté) pour un résultat doux et moderne.
En fonction de l’usage que vous ferez de la lampe de luminothérapie Duronic SADV1 (et aussi de vos préférences en matière de déco), vous pourrez opter pour une installation murale ou pour sa simple disposition sur une table. La Duronic SADV1 est en effet munie d’un pied rétractable qui permet une installation simple un peu n’importe ou. De plus, son poids raisonnable (un peu moins de 2 kg) vous permettra de la déplacer d’une pièce à l’autre à votre guise.

Parlons un peu de ses caractéristiques techniques. Puisqu’elle utilise la technologie des tubes néon, la lampe de luminothérapie Duronic SADV1 est particulièrement durable. Il est très rare sur ce genre de modèle d’avoir à remplacer le néon. Ceci dit, sachez que cela reste possible si votre lampe venait à flancher. La Duronic sadv1 possède une certification médicale UE.

En l’allumant très simplement grâce à son bouton ON-OFF, vous pourrez profiter de cures de lumière blanche sans UV afin de palier au variations lumineuses naturelles saisonnières. Cette lampe de luminothérapie permet d’atteindre une intensité lumineuse de 10 000 lux ( suffisante donc pour vous rebooster cet hiver!)

En dépits du peu de fonctionnalités qu’il offre ( pas de variateur d’intensité, pas de connectivité ni d’éclairage coloré, etc.) ce modèle de lampe de luminothérapie est un véritable appareil médical. A raison d’une séance de 20 à 30 minutes par jour (de préférence le matin et à 30 à 50 cm de la lampe) il vous sera possible de mesurer ses bienfaits sur votre état général. Au final, on peut dire que la Duronic SADV1 est une lampe de luminothérapie simple, fiable et abordable.

Lampe Duronic SADV1

Un excellent modèle de milieu de gamme, doté des certifications minimale et délivrant une puissance de 10 000 lux conformément au standard des lampes de luminotherapie du marché. Malgré l’absence de connectivité et de variateur d’intensité on ne peut que recommander ce modèle aux personnes à le recherche d’un modèle simple mais efficace.

Note totale
6.9/10
0

Lampe de luminothérapie : Guide technique

Une lampe de luminothérapie permet de traiter de nombreuses affections liées au manque de lumière en hiver : insomnies, cycle de sommeil perturbé, dépression … Mais comment bien choisir sa lampe ? Si vous avez décidé cet hiver de ne pas vous laisser happer par le traditionnel blues hivernal, suivez le guide !

Attention : on ne le répètera jamais assez: bien qu’en vente libre, les lampes de luminothérapie sont de véritables dispositif médicaux. Comme tout traitement médical vous devez demandez conseil à votre médecin avant de vous lancer. Voir aussi cette étude sur les effets de la luminothérapie contre la dépression saisonnière

Comment utiliser sa lampe de thérapie par la lumière ?

Naturellement le choix final de votre lampe de luminothérapie va dépendre de vos besoins. Si vous cherchez principalement à adoucir vos réveils hivernaux, orientez vous plutôt vers un simulateur d’aube . Si vous cherchez à lutter contre la fatigue oculaire, orientez-vous plutôt vers les ampoules « plein spectre ». Ces deux objets sont souvent vendus comme des appareils de luminothérapie mais n’en sont pas réellement, en particulier les ampoules pleins spectre dont l’efficacité n’a jamais été réellement prouvée scientifiquement dans le traitement des affections hivernales. Dans tout les cas n’hésitez pas à consulter notre mini-guide pour bien choisir votre lampe de luminothérapie.

En revanche si vous faites la chasse à la « tristoune » hivernale, une véritable lampe de luminothérapie est plus indiquée. Véritablement destinée à lutter contre la dépression saisonnière, l’insomnie ou la somnolence (voir le dernier rapport de l’institut national du sommeil) , seule la lampe de luminothérapie à été prouvée efficace. D’ailleurs ce sont les seuls appareils de luminothérapie devant être labellisé  « CE médical (93/42/CEE) ».

Lampe de luminothérapie : quelle puissance, quelle distance ?

Commençons d’abord par un petit rappel sur la mesure de l’intensité lumineuse. On mesure cette intensité en « lux » et cette mesure que vous devrez chercher au moment de choisir votre lampe de luminothérapie. En effet, tout les modèles de lampe ne diffusent pas leur lumière à la même intensité. En conséquence une lampe d’une puissance de 2500 lux demandera une exposition plus prolongée qu’une lampe d’une puissance de 10 000 lux. Il est généralement admis qu’une exposition de 30 minutes à 10 000 lux est nécessaire pour que le traitement par luminothérapie soit efficace.

A titre de comparaison, une belle journée d’été vous apporte 100 000 lux. Un éclairage standard à la maison émet de 50 à 100 lux. 
Il est donc crucial de prêter attention au nombre de lux de votre future lampe de luminothérapie en fonction du temps que vous comptez impartir à votre cure. Plus vous prenez un appareil puissant, moins de temps cela prendra pour recharger vos batteries.

Attention cependant car comme chacun sait l’intensité lumineuse décroit avec l’éloignement de la source. Ainsi il est inutile d’acheter une lampe de luminothérapie de 10 000 lux si vous devez la placer à trois mètres de vous. Généralement les fabricants préconisent une utilisation à une certaine distance et pendant une certaine durée. Ce rapport distance/durée est propre à chaque modèle, il vous appartient donc de vous renseigner (voir tableau plus haut) avant d’utiliser votre lampe.
Cette contrainte et donc importante à prendre en compte car c’est ce couple distance/durée d’exposition qui va conditionner l’efficacité d’une cure de luminothérapie. A noter que certains modèles sont équipés de variateurs et/ou de minuteurs qui permettent de maîtriser au mieux ces deux paramètres.

💡Quelle taille pour votre lampe de luminothérapie ?

On pourrait penser que la forme d’une lampe de luminothérapie n’a pas vraiment d’importance mais ce n’est pas le cas. En effet comme on vient de le voir, l’efficacité de la luminothérapie est directement liée à l’intensité de l’exposition à la lumière. En conséquence, suivant l’endroit où vous comptez utilisez votre lampe (à table pendant le petit déjeuner, au bureau, dans le salon etc..) celle-ci devra pouvoir s’y installer facilement. A vous de choisir en fonction du lieu d’utilisation prévu.
Ainsi une lampe murale pourra s’installer facilement dans la salle de bain pour profiter d’une séance en prenant sa douche du matin (a condition que cette dernière est une certaine puissance), une lampe classique s’installera quant à elle plus facilement sur la table du petit déjeuner ou au bureau etc.La taille compte également, ne vous laissez pas berner par les lampes de luminothérapie claironnant fièrement la mention 10 000 LUX.

En effet il manque ici une donnée capitale, à savoir la distance. Sur une lampe de petite taille, voir de trop petite taille, il faut parfois se tenir à une distance ridiculement proche (parfois 10 ou 20cm) pour pouvoir profiter de l’intensité lumineuse annoncée par le constructeur. Or pour que la cure de luminothérapie soit réellement efficace il faut que sont utilisation puisse s’inscrire dans le quotidien : en déjeunant, posée sur le bureau ou sur la table du salon etc. et il y a fort à parier que vous ne teniez pas en place 30 minutes a 10 cm de votre lampe. Ainsi n’hésitez pas à acheter un modèle de taille raisonnable, utilisable à une distance d’au minimum 30cm pour être sur de profiter au mieux et dans les meilleures conditions de votre cure de luminothérapie !

💡Quelles normes votre lampe de luminothérapie

Une bonne lampe de luminothérapie devrait être certifiée matériel médical selon la norme CE ou CE médical (93/42/CEE) de son nom complet. Cette norme est une garantie de qualité et sérieux du fabriquant mais également de sécurité. En effet, cette norme assure le consommateur que la lampe réponds aux derniers impératif de santé en terme de protection contre les rayonnement UV nocifs par exemple.

💡Quand utiliser votre lampe de luminothérapie ?

Naturellement l’utilisation d’une lampe de luminothérapie est à proscrire en fin de journée et à plus forte raison le soir ! Le moment généralement recommandé est le matin au petit déjeuner si votre lampe est assez puissante, ou sur votre lieu de travail dans la matinée. Quoi qu’il en soit, évitez d’utiliser votre lampe après 17h afin de ne pas perturber votre cycle de sommeil et ainsi créer l’effet inverse à celui recherché.

💡Comment utiliser la lampe de luminothérapie ?

L’utilisation d’une lampe de luminothérapie n’a rien de compliqué. Il suffit de se placer à proximité selon la recommandation du fabriquant durant une durée déterminée. Si la taille de celle-ci est siffisante, pas besoin de « scotcher » la lampe du regard, vous pouvez vaquer à vos occupations. La luminothérapie se pratique en cure pour être efficace : exposez-vous chaque matin pendant toute la durée de l’hiver. Généralement les premiers effets se font sentir sous 4 à 5 jours

💡Quel type de lumière ?

Par type de lumière entendons ici quelle couleur sur le spectre. La lumière naturelle du soleil présente une partie de son spectre visible à l’œil humain et une partie invisible. Cette lumière blanche est en fait composée de toutes les couleurs. Ces couleurs correspondent en fait à des longueurs d’ondes différentes de la lumière.
C’est cette longueur d’onde, mesurée en nanomètre, qui conditionne la couleur de la lumière. Ainsi des longueurs d’ondes longues correspondent aux teintes dans jaune/rouge/orange et à l’inverse les longueurs d’ondes courtes expriment des couleurs allant du vert au bleu en passant par le violet. Traditionnellement les lampes de luminothérapie émettent une lumière blanche, mais l’avancée de certaines recherches sur la lumière bleue à fait éclore de nouveaux modèles de lampe de luminothérapie émettant une lumière bleue.

Mais concrètement, quels effets ont ces lumières sur notre cerveau et les sécrétions hormonales qu’il pilote ? Plusieurs études ont été faite à ce sujet afin de mesure l’influence des différentes longueurs d’onde sur notre cerveau. Sans assommer personne on pourrait résumer l’état actuel des connaissances en la matière de la façon suivante :

On observe aucune modification sous une lumière rouge, jaune ou orange (595nm et 660nm).
En revanche on observe une modification notable des rythmes biologique et du sommeil sous une lumière bleue en particulier mais plus généralement sous les longueurs d’ondes courtes (verts etc.).
Entre 450 et 470nm la sécrétion de la mélatonine est perturbée et la production de cortisol, l’hormone de l’éveil augmente.

En conséquence une lumière à dominante bleue est recommandée en matinée et en journée puisqu’elle va venir stimuler l’éveil et empêcher la somnolence. A contrario les lumières bleutés sont à éviter absolument le soir afin de ne pas perturber le cycle de sommeil dans l’autre sens !
Bon à savoir : les écrans de smartphones, télévision et autres ordinateurs sont des sources de lumières bleue très violentes. Privilégiez un bon vieux livre le soir afin de ne pas perturber votre endormissement, ou si vous ne pouvez pas vous séparer de votre tablette installez une application destinée à réduire la lumière bleue comme f.lux si votre appareil ne vous permet pas de régler ce paramètre nativement.

💡Sécurité des yeux et lumière bleue

Attention cependant à ne pas vous jeter sur la première lampe de luminothérapie bleue. En effet ces mêmes études soulignent la nocivité pour l’œil de lumière d’un bleu trop intense (en dessous de 450nm). La prudence impose plutôt de s’orienter vers des lumière blanche enrichie en bleu et de respecter scrupuleusement les temps d’exposition, d’autant qui si vous êtes un adepte de la tablette dans le lit ou travaillez sur un écran le reste de la journée, vos yeux sont probablement déjà surexposés à la lumière bleue.

💡Lampe de luminothérapie à LED

Si une LED émet en apparence une lumière blanche, une analyse spectrographique révèle un spectre assez pauvre, principalement un mélange RVB (rouge vert bleu). En clair les appareils et écran LED comportent une très grande quantité de bleu.

Si vous optez pour une lampe de luminothérapie à LED assurez-vous de la grande qualité des LED employées et évitez toute marques chinoise douteuse. Dans tous les cas les lampes de luminothérapie LED doivent être équipée d’un filtre protecteur.

💡Les bienfaits des lampes de luminothérapie en résumé

La luminothérapie est un traitement très efficace contre de nombreux symptômes. Elle est aujourd’hui surtout utilisée pour lutter contre la dépression saisonnière, aussi appelée Trouble Affectif Saisonnier (TAS). La dépression saisonnière est due à la baisse de luminosité lorsque l’on change de saison, elle se traduit par une humeur triste, des insomnies, un état de fatigue et des insomnies. La luminothérapie est d’ailleurs la seule méthode qui a prouvé son efficacité jusqu’à présent pour soigner cette maladie grâce à la stimulation de la production de mélatonine.

Mais la luminothérapie possède encore un grand nombre d’applications dans le domaine médical, ce qui en fait un moyen économique pour se soigner soi-même. Non seulement elle aide à venir à bout de la fatigue chronique, mais elle permet également de réduire les effets du décalage horaire et de réguler les troubles du sommeil Enfin, la luminothérapie permet de traiter les troubles de la concentration et donc d’augmenter en efficacité au quotidien.

 
 
 

ll est préférable de consulter votre médecin avant de vous lancer dans la luminothérapie. Par exemple si vous souffrez à la fois de de dépression saisonnière et de trouble bipolaire (ou maniaco-dépressif), la pertinence et les modalités de votre cure de luminothérapie devraient être soigneusement discutées avec votre médecin. En particulier car une exposition trop intense ou trop longue est susceptible de déclencher des épisodes maniaques.

Également si vous avez ou avez eu des problèmes oculaires comme le glaucome, la cataracte ou des lésions oculaires dues au diabète, demandez conseil à votre ophtalmologiste avant de commencer la luminothérapie. Il faut également être prudent si vous prenez certains médicaments. Vous devez respecter la notice du fabricant: Ne dépassez pas l’intensité et la durée indiquée. A titre indicatif, dans la plupart des cas, il ne faut pas dépasser 30 minutes par jour. Si vous l’utilisez comme conseillé, il n’y pas de danger à utiliser une lampe de luminothérapie (hors personnes souffrant des maladies évoquées plus haut).

On ne le répétera jamais  assez : Il est donc préférable de demander l’avis de votre médecin avant de faire des séances avec une lampe de luminothérapie

Facebook
Twitter
Email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.