Les 7 effets néfastes du manque de sommeil

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

On considère souvent à tort qu’un sommeil de qualité n’est pas indispensable pour avoir une vie épanouie. De nos jours les exigences sociétales nous poussent à toujours donner le meilleur de nous-même, à être frais et dispo de très bonne heure et à se montrer ultra-productif en permanence. C’est pour cela qu’il est tentant de penser que rogner sur son sommeil, c’est réserver plus de temps à nos affaires quotidiennes.

Le moins qu’on puisse dire, c’est qu’il s’agit là d’un très mauvais calcul ! En effet, le sommeil est en réalité un besoin central qui nous permet en outre de pouvoir nous réveiller tous les matins en bonne santé. Et s’il n’est pas toujours évident de percevoir les effets néfastes qu’engendre l’accumulation de fatigue, sachez qu’ils existent bel et bien et que le manque de sommeil peut avoir des incidences sur votre qualité de vie ainsi que de graves conséquences pour votre santé.

Manque de sommeil : Les risques immédiats

On a tous au moins une fois été confrontés aux effets immédiats du manque de sommeil. Que vous ayez à vous lever pour aller travailler aux aurores après vous être couché tard la veille ou que vous deviez vous lever exceptionnellement tôt pour prendre l’avion, vous connaissez forcément cette sensation désagréable d’être « dans le brouillard » qui est induite par le manque de sommeil.

Bien qu’on considère cet état sans gravité, sachez qu’il agit directement sur votre corps et peut faire de votre vie un enfer. Voici une petite liste non-exhaustive des effets néfastes et des risques induits par la fatigue et le manque de sommeil.

  • Mauvaise humeur :

Quelqu’un de fatigué est souvent quelqu’un d’irritable. Il est bien connu qu’il y a certaines personnes à qui il vaut mieux éviter de parler de bon matin. En effet la fatigue provoquée par une mauvaise nuit peut souvent causer des troubles de l’humeur. Vous pouvez alors entrer en conflit avec les autres sans véritable raison.

  • Baisse de productivité :

Quand on est fatigué, on a plus de mal à se concentrer et à se focaliser sur quelque chose. On est moins attentif et dans un état de désorientation et de somnolence.

La fatigue a aussi des conséquences directes et néfaste sur la mémoire. En effet, il a été démontré qu’un des rôles du sommeil est de permettre de trier les souvenirs accumulés dans la journée. Quand on dort mal, il est par conséquent courant d’oublier en court de chemin ce qu’on est en train de faire.

Aussi, et c’est encore plus vrai pour les enfants ou les ados : le sommeil joue un rôle central dans l’apprentissage. Retenir des informations, faire le lien entre les choses, comprendre un exercice sera beaucoup plus difficile pour quelqu’un qui souffre de manque de sommeil.

  • Risque d’accident

On a tendance à l’oublier, mais la fatigue est l’élément qui provoque le plus d’accidents mortels sur les routes. Et pour cause : outre la somnolence diurne induite par le manque de sommeil, plusieurs autres facteurs entrent en jeu pour faire de la conduite en état de fatigue un réel danger.

Après une nuit trop courte, notre champ visuel est réduit (exactement comme sous l’effet de l’alcool) et même plus généralement, tous nos sens fonctionnent à bas régime. Ajoutez à ça des troubles de la concentration et un ralentissement des réactions reflexes et vous obtenez plusieurs bonnes raisons d’éviter de prendre votre voiture quand vous êtes fatigués.

Voilà pourquoi il est recommandé de faire une pause au moins toutes les deux heures lors des longs trajets sur la route.

 

Accumulation de fatigue et santé

En plus des effets indésirables et des risques induits directement par le manque de sommeil, sachez que d’autres graves problèmes peuvent survenir à terme chez les sujets qui souffrent d’un manque de sommeil chronique.

  • Obésité et diabète :

Il a été démontré que le manque de sommeil à une grande incidence sur le poids. Ne pas assez dormir, ça fait grossir ! En fait les personnes qui accumulent de la fatigue ont tendance à manger plus, à manger n’importe quand, et surtout, à manger mal. La fatigue augmentant l’appétence pour les aliments gras ou caloriques, le corps va accumuler des réserves de graisse qui auront bien du mal à être brulées (Eh oui, quand on est fatigué, le footing, ça tente moyen !).

Alors quand on dort mal, on grossit. Oui, mais pas seulement ! Des chercheurs ont démontré que l’accumulation de fatigue avait à terme une influence sur notre sensibilité à l’insuline : on y devient moins sensible. Cette perte de sensibilité (qui explique aussi le fait que l’on grossisse) peut mener à contracter un diabète de type 2.

Aussi, pour les personnes qui souffrent déjà de diabète, il faut savoir que le manque de sommeil provoque une dérégulation manifeste de la glycémie.

  • Dépression :

On l’a déjà évoqué plus haut : la fatigue influe sur votre humeur. Aussi, la fatigue chronique provoqué par un trop gros retard de sommeil peut engendrer avec le temps de réels troubles de l’humeur et même des pathologies comme la dépression.

  • Troubles cardio-vasculaires :

Un manque de sommeil chronique ou un sommeil de mauvaise qualité peut avoir comme effet d’augmenter votre tension artérielle ou de provoquer des arythmies et vous expose à un plus gros risque d’AVC.

  • Trouble de la croissance :

Pour les enfants et les adolescents, un manque de sommeil chronique peut engendrer des perturbations de la croissance. En effet, les hormones qui vont leur permettre de se développer puis d’entrer dans leur puberté ont la particularité d’être en grande partie secrétées pendant la nuit.

 

Ainsi, vous l’aurait compris : on ne rogne pas sur son sommeil ! Puisqu’il joue un rôle central pour votre bien être et votre santé, on ne vous conseillera jamais assez de tout faire pour lui réserver une place de choix dans votre quotidien. Literie de qualité, chambre agréable (ni trop chaude ni trop froide), éclairage adéquat : prenez soin de votre sommeil, et il prendra soin de vous !

Ca pourrait vous interesser

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur email

Lampes de luminothérapie : nos guides