Prendre soin de son corps avec le savon d’Alep

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

Le savon d’Alep est un type de savon végétal, fabriqué à partir d’huile d’olive et de laurier. On dit qu’il s’agit du premier savon solide au monde ; il est même antérieur au vieux savon de Marseille. Fabriqué à partir d’un processus ancestral. C’est un savon qui est fabriqué depuis plus de 3000 ans ;avec recette et un secret de fabrication transmis de génération en génération jusqu’à aujourd’hui.

C’est un savon que l’on pourrait qualifier de “rétro”. Il est fabriqué sans aucun additif ni conservateur. Il est totalement végétal et biodégradable.

Le savon d’Alep convient à tous les types de peau. De la peau normale à la peau sensible, en passant par la peau grasse ou celle qui souffre d’acné, de problèmes, de dermatite ou d’eczéma, etc. Le savon d’Alep est largement utilisé pour la peau délicate des bébés ; la douche ; comme crème à raser, shampoing, l’usage intime (pour sa douceur) et en général pour l’hygiène quotidienne. Il est antiseptique, anti-inflammatoire, antioxydant et très hydratant pour la peau.

Quelle est la composition d’un savon d’Alep ?

Le véritable savon d’Alep est considéré comme le savon le plus pur de tous les romans. Sa production est réalisée exclusivement avec de l’huile d’olive, de Laurier, de l’hydroxyde de sodium et de l’eau.

Propriétés des ingrédients du savon d’Alep :

  • Huile d’olive (Olea européen) : contient des propriétés apaisantes, anti oxydantes et anti-âge.
  • Huile de laurier (Laurus nobilis) : contient des propriétés hautement anti-inflammatoires, antiseptiques et antioxydantes. Permet d’équilibrer les peaux grasses, qui s’hydratent.
  • Hydroxyde de sodium (NaOH) : est également appelé soude caustique ou potasse. C’est le contenu de la base de tous les savons faits à la main (le savon de grand-mère). La soude ou la soude caustique est nécessaire à la saponification. Cet ingrédient permet un débouchage des pores de la peau en profondeur.
  • Eau (H2O) : eau de source pure.

Les différentes concentration d’huile de Laurier

Le savon d’Alep à différentes concentrations d’huile de laurier qui est adapté à chaque type de peau.

  • De 0% à 10% idéal pour les peaux sèches,
  • de 10 à 20% pour les peaux mixtes,
  • de 20 à 30% pour les peaux grasses et mixtes
  • et 40% pour les peaux sensibles à problèmes.

Tous les fabricants n’utilisent pas les mêmes quantités qui varient de 2% à 40%, dans le premier cas, il faudrait 98% d’huile d’olive vierge et dans le deuxième cas il faudrait 60%. Entre 2 % et 40 %, il existe un large éventail de proportions et il est bon de le savoir car tous les savons d’Alep n’ont pas la même qualité, même si, oui, ils suivent tous le même processus, les huiles utilisées pour la fabrication ne sont pas toujours de bonne qualitées. 

Depuis la guerre, une majorité de savon ne sont plus produits à Alep, il s’agit donc d’imitation . N’admettez pas les imitations. Elles n’ont pas les mêmes caractéristiques bénéfiques et le même temps de maturation dans les caves. Vous pouvez retrouvez des savons d’Alep haut de gamme et authentiques chez Palmyre.

savon-d-alep

Comment est fabriqué le savon d’Alep

Une partie du processus de fabrication du savon d’Alep est tenue secrète. Malgré cela, sa préparation suit les directives suivantes :

  • Une sélection rigoureuse des matières premières : huile d’olive de première pression à froid, huile de laurier, hydroxyde de sodium et eau de source.
  • Saponification. Le processus de saponification est un processus chaud qui dure plus d’une semaine, l’huile d’olive, de laurier, l’hydroxyde de sodium et l’eau, sont bouillis pendant plusieurs jours dans un grand bol ou un chaudron à 200 ° C. La pâte formée  est enlevée par des lames de bois, résultant en un savon liquide très dense. Après la cuisson, il est ajouté à l’huile de laurier.
  • Une fois la saponification du futur savon d’Alep terminée, la pâte est étalée sur le sol pour durcir. Une fois durci, il passe à la découpe. Ce processus est effectué manuellement, en traçant des lignes horizontales et verticales.
  • Après tout ce processus, le maître savonnier produit un tampon qui identifie ce savon avec lui. C’est sa signature. Après le marquage, le savon d’Alep doit attendre 9 mois dans un endroit frais, sec et sombre. Le séchage doit être complet. Les savons sont empilés de manière à ce que l’air circule entre chacun d’eux.

Ce processus garantit la qualité du savon d’Alep, qui passe d’une couleur verte à une couleur brune et acquiert un ton plus foncé au fil du temps, mais en son cœur, le savon d’Alep conserve le ton vert vif qui fait la blondeur et l’huile d’olive.

Certaines personnes préfèrent laisser le savon mûr, plus long, dans leur armoire. D’abord pour l’odeur de leurs vêtements, et aussi, parce que plus il est mûr, plus la mousse qui se produit lorsque vous l’utilisez est fine, et plus le savon est dur, donc il dure aussi beaucoup plus longtemps.

Pour prendre soin de vous, au-delà de votre toilette, il y a aussi la luminothérapie !

savon-dalep

Ca pourrait vous interesser

sieste
Astuces & Bien-Être
Que fait l’ORL ?

L’ORL est une spécialité médicale qui s’occupe du diagnostic et du traitement des maladies de l’oreille, du nez et de la gorge. Elle est également

Lire plus »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur email

Lampes de luminothérapie : nos guides