Du bon usage de la sieste

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

S’il y a bien un remède à la fatigue qui est naturel, intuitif et connu de tous, c’est sans aucun doute la sieste ! Rien de tel qu’un “bon petit somme” durant la journée pour recharger ses batteries et être d’attaque pour affronter le reste de notre programme !

 Mais bien que connue de tous, la sieste est-elle pour autant par tous bien pratiquée ? Nous avons décidé de nous pencher aujourd’hui sur ce sujet afin de vous faire découvrir quelques aspects étonnants de la sieste dans le but de vous apporter quelques précieux conseils concernant sa pratique. Car non, on ne fait pas la sieste n’importe comment !

 

Les effets bénéfiques de la sieste

 

Déjà, contrairement aux idées reçues dans notre pays, la sieste n’est pas l’apanage des jeunes enfants et des personnes âgées : loin de la ! Et vous auriez tout à gagner à l’intégrer à votre routine. Allez, on vous fait un petit listing de tous ses bienfaits, histoire de vous convaincre que la sieste est tout sauf une perte de temps !

          La sieste réduit, voir annihile la fatigue chronique, la somnolence diurne.

          Elle engendre une hausse de votre tonus, de vos capacités à vous concentrer, à être attentif et à mémoriser les informations.

          Elle vous rend plus productif dans ce que vous accomplissez.

          Elle a un impact très positif sur l’humeur.

          Elle agit de façon très importante et positive sur le stress

          Elle boost la libido.

          Elle est aussi un remède naturel contre l’hypertension et agit de façon préventive sur les troubles cardiovasculaires.

Ceci étant dit, attention tout de même : la sieste ne peut absolument pas remplacer une bonne nuit de sommeil. Si vous ne dormez pas la nuit, elle ne compensera que trop faiblement votre manque de sommeil. D’autre part, une sieste trop longue ou effectuée au mauvais moment peut aussi nuire à votre repos nocturne.

 

La sieste : mode d’emploi

 

Pour prodiguer un repos efficace et qui n’entrave pas votre sommeil nocturne, la sieste doit être pratiquée avec une certaine rigueur. Il ne s’agit pas seulement de se coucher et de dormir à n’importe quel moment et pour une durée indéterminée.

La sieste : quelle durée ?

Pour que vous puissiez ressentir l’impact positif d’une sieste sur votre état général, le mieux est d’abord de l’intégrer à votre routine (3 à 6 fois par semaine). Sachez d’abord que pour être efficace, une sieste n’a pas besoin d’être longue : au contraire ! Une sieste trop longue pourrait accentuer la fatigue ressentie en plus de gêner votre endormissement le soir.

Pour que le repos soit efficace, votre sommeil doit être léger. C’est pourquoi les siestes de 10 à 20 minutes sont à privilégier : vous ne tombez pas encore dans un sommeil profond et le retour à un état actif se fait ainsi plus facilement.

Une sieste de plus courte durée (5 à 10 minutes) est elle aussi possible. Il peut en effet arriver que notre planning ne nous laisse guère plus de temps. Et pour ceux qui sont en retard de sommeil, il reste envisageable d’étendre la durée de la sieste à 1 heure ou 1 :30 ( de préférence lors d’un jour de congé) histoire de récupérer.

Conseils

Pour finir, quelques conseils :

          La sieste se pratique entre 13 et 15 heures. A ce moment là vous êtes physiologiquement plus disposés au repos.

          Ne faites pas la sieste trop tard dans l’après midi ou vous auriez du mal à trouver le sommeil le soir.

          Pour faire la sieste, essayez toujours de trouver un endroit silencieux et confortable ou vos sens ne seront pas trop sollicités.

          Programmez un réveil afin de ne pas dormir plus que prévu !

 

Et voilà, c’est tout pour nous en ce qui concerne la sieste. Alors, si vous vous sentez fatigués, si vous avez de dures journées et que vous avez naturellement tendance à vous coucher tard et à vous lever tôt, pensez à la sieste !

Ca pourrait vous interesser

thermothérapie sauna chaleur
Astuces & Bien-Être
Zoom sur la thermothérapie

Aujourd’hui on va vous parler d’une technique médicale très ancienne : la thermothérapie. Peut-être que ce terme ne vous dit rien, et pourtant, il est presque

Lire plus »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur email

Nos comparatifs