Boissons énergisantes : la grande intox

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

Pour lutter contre une fatigue persistante et pouvoir être opérationnel h 24, il peut être tentant de se tourner vers une solution toute trouvée : les boissons énergisantes. Ces breuvages, que l’on trouve dans n’importe quelle épicerie ou grande surface sont en effet réputés pour offrir un bon coup de boost à peu de frais. Un vrai produit miracle en somme !

Mais ces boissons sont-elles vraiment efficaces pour lutter contre la fatigue ? Bien que complètement banalisées, ne représenteraient-elles pas un risque pour notre santé ? Nous allons essayer de nous pencher un peu sur le sujet afin de démêler un peu le vrai du faux.

Boissons énergisantes : principes actifs et contre-indications

Faisons tout d’abord un petit zoom sur la composition de ces breuvages miracles. Vous allez voir que certains ingrédients se retrouvent dans presque chacun d’eux.

  • La caféine. Vous connaissez très probablement déjà la caféine, principe actif excitant que l’on trouve dans le café. Eh bien les boissons énergisantes en sont pour la plupart saturées. Certaines canettes peuvent en effet contenir l’équivalent de 4 tasses de café.

Bien qu’un bon café matinal n’ait jamais fait de mal à personne (ou presque !) il est totalement déconseillé d’abuser de la caféine ou d’en absorber tout au long de la journée. La surconsommation prolongée de caféine peut en effet mener à de graves et nombreux problèmes de santé. Hypertension, palpitations, tachycardie, troubles cardio-vasculaires mais aussi insomnie, maux de tête, troubles digestifs, etc.

 

  • Sucre. Les boissons énergisantes ne contiennent pas toutes du sucre, mais pour celles qui s’avèrent sucrées, sachez que la proportion de sucre est comparable à celle que l’on retrouve dans les sodas.

Il parait inutile de vous rappeler ici tous les problèmes que peut engendrer une surconsommation de sucre : obésité, diabète, pathologies cardiovasculaires, etc.

 

  • Il s’agit d’une plante dont le principe actif rendrait plus résistant au stress.

Bien qu’on ne le retrouve qu’en faible quantité dans les boissons énergisantes, il reste toutefois à proscrire pour les insomniaques, les schizophrènes, les femmes enceintes, allaitantes ou victime de certains types de cancers ainsi que pour les enfants et les personnes qui vont subir une opération.

 

  • La taurine. On trouve dans les boissons énergisante cet acide aminé de synthèse. Bien que notre organisme n’en ait pas besoin pour fonctionner, il serait capable de le produire naturellement.

Bien que beaucoup de producteurs de boissons énergisantes essaient d’en faire un ingrédient miracle (qui aurait des effets bénéfiques sur votre cœur et pour certaines de vos fonctions physiologiques) les seules données scientifiques sur le sujet attestent du danger qu’il représente pour les femmes enceintes, les enfants ou les personnes atteintes du foie, des reins ou présentant des troubles cardiaques. Pas très rassurants, tout ça…

 

  • Les vitamines B. On les retrouve un peu partout dans notre alimentation. Elles favorisent la production d’énergie.

Pas de réels dangers de ce côté là puisque pour atteindre un dosage dangereux il faudrait ingurgiter une énorme quantité de ces vitamines. Cependant, il faut savoir que les consommateurs de boissons énergisantes sont en général en surconsommation de ces vitamines.

 

Boissons énergisantes et intox

Il est maintenant temps de rétablir la vérité à propos des boissons énergisantes. Quelques infos qui vont sans doute vous surprendre :

  • Les boissons énergisantes ne sont pas bénéfiques à la pratique sportive.

Contrairement aux idées reçues, la consommation de boissons énergisantes n’a aucun impact positif sur les performances sportives. Au contraire, les nutritionnistes déconseillent même leur absorption en vue, au cours ou après une activité physique. Favorisant la déshydratation, les problèmes cardiaques et les troubles du système digestif, ces boissons ne sont pas adaptées à la pratique sportive.

  • Les boissons énergisantes ne luttent pas contre la fatigue.

Le seul vrai remède contre la fatigue, c’est le repos et le sommeil. Les boissons énergisantes contiennent des principes actifs excitants et permettent donc seulement de rebooster momentanément votre organisme tout en repoussant et en aggravant votre problème de fatigue.

  • L’association alcool et boisson énergisantes est dangereux.

Eh oui, on vous conseille d’oublier les soirées vodka-Red bull. Premièrement parce que vous risqueriez d’ingurgiter une quantité astronomique et dangereuse de boisson énergisante (avec tous les effets néfastes décris plus haut) et d’alcool (puisque le principe excitant va annihiler quelque peu les effets ressentis de l’alcool). Mais en plus, les principes excitants de la boisson énergisante peuvent altérer votre méfiance et vous pousser à adopter des comportements dangereux dans un état alcoolisé (conduite, etc.).

 

Vous l’aurez compris : loin d’être le produit miracle, les boissons énergisantes représentent un risque pour votre santé, surtout si elles sont consommées à trop haute dose. En plus, loin de soigner votre baisse de tonus, elles ont pour effet de produire encore plus de fatigue. A éviter, donc !

Ca pourrait vous interesser

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur email

Lampes de luminothérapie : nos guides