Troubles du sommeil 1/3 : Les insomnies

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

 

Le sommeil est indispensable pour que notre corps puisse fonctionner. Aussi, un sommeil de qualité constitue un facteur de santé et de bien-être. Il peut arriver bien sure de temps en temps de mal dormir une ou deux nuits (tout le monde a déjà connu ça !), mais généralement, on parvient à retrouver vite notre équilibre en compensant sur les nuits suivantes.

Mais en dehors de toutes situations exceptionnelles qui viendrait troubler votre sommeil ponctuellement, il existe aussi des afflictions et pathologies qui peuvent impacter négativement votre repos.

Insomnies : définition

L’insomnie se caractérise par un manque de sommeil qui vient nuire à l’individu pendant la journée. Puisque l’on est tous différent, le temps de repos nécessaire à tendance à varier en fonction des personnes. Quand certains seront en forme après seulement quelques heures de sommeil, d’autres au contraire auront besoin de nuit d’au moins 8 heures. L’insomnie ne peut donc généralement pas se diagnostiquer selon la quantité effective de temps de repos mais par les conséquences qu’elle entraine pour le sujet.

L’insomnie peut se manifester de différentes façons. Elle peut être occasionnelle ou chronique, elle peut prendre la forme d’une difficulté à s’endormir, de réveils nocturnes ou d’un levé précoce le matin. Pour chacune de ces manifestations peuvent correspondre des causes environnementales, psychologique ou médicales.

comment vaincre l'insomnie ?

Environnement et mauvaises habitudes

En dehors de toute pathologie, l’insomnie peut être liée à un environnement non propice à l’endormissement ou au repos. Dans votre environnement, plusieurs facteurs peuvent entrer en jeu pour nuire à votre sommeil.

  • La lumière :

La lumière, et en particulier la lumière bleue des écrans de smartphones ou d’ordinateur peut vous empêcher de dormir. En effet, ces rayons lumineux, lorsqu’ils vont pénétrer par vos yeux vont avoir comme effet d’inhiber la production d’une hormone responsable du sommeil : la mélatonine.

  • Température

Une chambre trop chaude ou trop froide peut également gêner le sommeil.

  • Nuisances sonores

Le bruit ambiant peut également constituer un freint à l’endormissement ou susciter des réveils nocturnes.

Mais les insomnies peuvent tout aussi bien être dues à de mauvaises habitudes :

  • Mauvais rythme : lorsqu’on ne se couche jamais à la même heure le soir ou que l’on travail en horaires décalées, on s’expose à l’insomnie.

 

  • Alimentation : manger beaucoup lors du diner peut provoquer des troubles du sommeil.

 

  • Consommation de certaines substances : caféine, théine, alcool et tabac nuisent au sommeil.

 

  • Activité le soir : le sport ou toute autre activité non-reposante le soir peut également engendrer des insomnies.

 

Psychologie et insomnies

L’insomnie et très fréquemment liée à notre état psychologique. Mais même là, elle peut prendre différentes formes ou être due à des causes variées.

  • Insomnie causée par un traumatisme :

Il peut arriver dans la vie de connaitre des périodes particulièrement difficiles. Qu’il s’agisse de la perte d’un proche, de détresse professionnelle ou de situations extrêmement stressante, il est possible que cela engendre une insomnie aigue.

Cette forme d’insomnie peut généralement s’étendre sur plusieurs jours mais ne dure pas plus de trois mois. La grande majorité du temps, elle disparait en même temps que les facteurs de stress. Cependant, il peut arriver qu’une telle insomnie s’installe et se renouvelle de façon chronique.

  • Insomnie chronique :

L’insomnie chronique, ou psychophysiologique est souvent le fruit d’une mauvaise évolution d’un épisode insomniaque passage. Le sujet peut en fait tellement mal vivre le fait de ne pas dormir que l’insomnie en viens à constituer un traumatisme en elle-même. L’individu va alors développer une angoisse liée au couché et va se focaliser sur sa faculté d’endormissement. L’obsession portée sur le sommeil et la peur de l’insomnie vont induire un grand stress qui va avoir pour effet de maintenir le sujet dans un état d’éveil.

  • Troubles psychiques et insomnie

Les sujets souffrant de dépression sont souvent en proie à des insomnies. Contrairement aux insomnies aigues qui se manifeste souvent sous la forme de trouble de l’endormissement ou de réveils nocturnes, l’insomnie comme symptôme de la dépression se caractérise surtout par des éveils précoces répétés.

Certaines pathologies, comme la schizophrénie ou les troubles bipolaires peuvent aussi engendrer des épisodes d’insomnie.

Insomnies avec des causes médicales

Il peut aussi arriver que les insomnies prennent leur source dans des causes physiologique. Ainsi, certains troubles ou certaines maladies peuvent engendrer des problèmes de sommeils chez les sujets qui en sont atteints. Quelques exemples :

  • Les reflux gastriques peuvent gêner l’endormissement et provoquer des réveils inopinés
  • Certaines maladies respiratoires peuvent également induire des troubles du sommeil.
  • L’hyperthyroïdie
  • Toute pathologie engendrant des douleurs

Parfois certains traitements médicamenteux vont avoir comme effet secondaire de provoquer des insomnies. Ça peut être le cas des antidépresseurs, mais aussi, bien que cela paraisse paradoxale, des somnifères ! En effet, pris pendant une longue période, les somnifères peuvent engendrer une accoutumance et une addiction. En maintenant la même dose, le sujet ne sera plus sensible aux effets hypnotiques du médicament. L’insomnie refera alors surface et de façon encore plus prononcée.

Conclusion :

Comme on l’a vu, l’insomnie est un trouble du sommeil qui peut se manifester de différentes façons et qui peut être causé par de multiples facteurs. C’est pourquoi il n’est pas toujours facile de bien saisir l’origine d’une insomnie en particulier. Si vous souffrez d’insomnies répétées et que cela nuit à votre quotidien, le mieux sera donc de prendre conseil auprès de votre médecin.

Vous pouvez aussi jeter un œil sur notre dossier spécial « comment vaincre l’insomnie ».

Bien que l’insomnie soit peut être le trouble du sommeil le plus connus et répandu de tous, sachez qu’il n’est pas le seul. D’autres troubles du sommeil existent. Pour en savoir plus, on vous invite à suivre notre prochain article : Troubles du sommeil- Partie 2 – Les hypersomnies.

 

 

 

 

Les principaux troubles du sommeil sont :

 

Ca pourrait vous interesser

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur email

Nos comparatifs