Troubles du sommeil, insomnie : mieux dormir grâce au CBD

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

Les troubles du sommeil, et en particulier l’insomnie sont des maux qui ont tendance à nettement augmenter. En cause : nos modes de vie modernes qui prônent la productivité, la flexibilité et la croissance infinie au grand dam de ce temps que l’on juge de nos jours inutile ou superflu : le temps du repos et de la récupération. Cette quête de productivité folle a des répercussions sur les personnes : angoisse, stress, mais aussi dérégulation des rythmes biologiques, et, au bout du chemin, insomnie et dépression.

Pour régler les problèmes d’insomnie, on prescrit aujourd’hui des somnifères en quantité. Mais ces traitements ne sont pas exempts de défauts. Sommeil de mauvaise qualité, accoutumance, effets secondaires : on est très loin de la solution miracle.

Et si la solution aux problèmes d’insomnie était le CBD ? C’est ce que nous allons chercher à tirer au clair ici.

Qu’est-ce que le CBD ?

Les CBD est une molécule présente dans le chanvre et entre dans la catégorie des cannabinoïdes. S’il s’agit d’une substance active, au même titre que le célèbre THC, aussi présent dans les plants de cannabis, ses effets ne sont pas du tout les mêmes et auraient même tendance à être inverses.

Le THC est le principe actif le plus connus de la plante de chanvre. Très couru par les amateurs de consommateurs de cannabis à des fins récréatives ou festives, le THC à la particularité de modifier l’état de conscience de ceux qui vont l’absorber. On dit de lui qu’il est psychoactif, qu’il fait planer : il est en effet capable de modifier les perceptions, les humeurs ou les attitudes.

A l’inverse du THC, le CBD possède de grandes capacités apaisantes, et c’est donc lui que l’on retrouve en grande quantité dans les variétés de cannabis thérapeutiques. Son action profonde sur les états d’agitation mentales mais aussi sur les douleurs corporelles (surtout neuropathiques et musculaires) font en effet de lui un très bon allié de la médecine.

En raison de la réputation pour le moins sulfureuse du cannabis, les premiers bienfaits du CBD ne furent découverts que très récemment. Cela ne fait en effet qu’une petite quinzaine d’années que les chercheurs se penchent sur son cas et on ne prend pas trop de risques en affirmant ici que cette molécule est loin encore d’avoir livrer tous ses secrets. Mais ce qui nous intéresse ici, c’est dans quelles mesures ce principe actif peut aider les personnes souffrantes de troubles du sommeil, et notamment d’insomnie.

CBD et sommeil : comment ça marche ?

Rappelons tout d’abord comment les molécules cannabinoïde agissent sur le cerveau. Elles ont en effet la particularité de venir se fixer sur certains récepteurs nerveux et de modifier les messages reçus par le cerveau. Résultats de cette opération : une activité neuronale réduite de façon ciblée et une modification de la perception de la douleur aussi bien que la réduction nette du stress et de l’anxiété.

La prise de CBD engendre en réalité une réponse de l’organisme dans sa globalité. Les muscle se décontractent, douleurs chroniques et stress sont évacués. L’individu est donc tout à fait relaxé, ce qui favorise grandement l’endormissement. La plupart des insomnies sont en effet dues à des angoisses et un état de crispation qui rendent l’endormissement difficile voire impossible. Le CBD agirait donc directement sur cette cause de l’insomnie.

Mais ce n’est pas tout ! Comme vous le savez surement, sur lumino-thérapie.eu, on s’intéresse particulièrement à ce qui a trait aux rythmes biologiques des êtres humains, en particulier pour le rôle qu’ils jouent dans le maintient de notre équilibre et de notre bien-être. Le CBD permettrait d’aider l’organisme à réguler le cycle circadien des individus. Il aide à l’endormissement le soir, permet de maintenir un bon état de vigilance pendant la journée. En outre, le CBD apparait comme l’allié naturel de notre horloge interne et de nos rythmes circadiens, tout deux grands facteurs de sommeil.

Les avantages du CBD pour lutter contre l’insomnie

Commençons ici par rappeler un élément essentiel : lorsqu’on est victimes de troubles du sommeil handicapants, de dépression ou de douleurs chroniques, il faut TOUJOURS commencer par consulter un médecin. Bien que le CBD permette d’aider les patients souffrants de nombreux symptômes, l’automédication n’est jamais une bonne idée.

Lorsqu’on compare le CBD aux autres traitements préconisés en cas d’insomnies, on se rends comptes des précieux avantages que comporte la prise de CBD. En effet, bien que son efficacité apparente semble moindre que celle dont fait preuve les somnifères, le CBD montre une action profonde sur notre sommeil et est dépourvu des inconvénients que l’on peut déplorer chez les autres modes de traitements. Voici les principaux avantages du CBD :

–          Il permet un sommeil de qualité

A la différence des somnifères, qui sont en outre des anesthésiants qui ont pour seul effet de forcer l’endormissement, le CBD favorise la relaxation et permet à l’organisme de se détendre et de s’endormir naturellement. En outre, on peut mieux dormir avec le CBD que sous somnifères.

 Il a également une action profonde sur le sommeil lui-même puisqu’il tendrait à réguler les phases de sommeil paradoxales, favorisant ainsi le passage au sommeil profond. Puisque le sommeil lent profond est la phase de sommeil qui permet à l’organisme de récupérer, on comprend tout de suite l’intérêt du CBD et son avantage par rapport aux somnifères.  

–          Il ne provoque pas d’effets secondaires

Contrairement aux somnifères qui peuvent engendrer chez les individus qui y ont recourt des somnolences diurnes, une baisse de l’état de vigilance, des états dépressifs, des maux de tête ou nausées et bien d’autres problèmes, le CBD n’entraine pas d’effets secondaires notables. Aussi, à la différence du THC, le CBD n’est pas une substance psychoactive, et n’entraine donc pas d’effets psychotropes. Pour cette dernière raison, il est totalement légal.

–          Il n’engendre pas d’accoutumance

C’est ce qui est peut-être le plus reproché aux somnifères : ils rendent accros, et très vite ! On estime à ce propos qu’il ne suffit pour un individu que d’un moins pour développer une dépendance aux somnifères.

Traiter l’insomnie avec le CBD : Comment ?

Mais comment peut-on consommer du CBD ? Bien sûr, on ne conseillera pas ici de fumer du cannabis dans le but de profiter des bienfaits du CBD. Outre le fait que ce soit illégal, la combustion inhérente à ce mode d’absorption est complétement anti thérapeutique et dangereuse pour la santé. Mais alors, sous quelles formes peut-on consommer du CBD ?

  • Gélules ou capsules : elles contiennent de la pâte de CBD et se dissolvent dans l’estomac pour libérer la substance active.
  • De la pâte au CBD 
  • Des pâtes à mâcher : des chewing-gums au CBD, en gros.
  • De la crème ou du baume : principalement utilisés pour traiter les afflictions cutanées ou les douleurs musculaires et articulaires.

Ca pourrait vous interesser

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur email

Lampes de luminothérapie : nos guides