Zoom sur le sommeil : cycles et phases

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

N’avez-vous jamais voulu savoir ce qui se passe réellement lorsque vous dormez ? Lorsqu’on parle de luminothérapie il est souvent précisé que les cures peuvent agir sur le sommeil, mais comment le sommeil s’installe-t-il exactement et de quoi est-il constitué ? On vous propose ici un petit zoom sur le sommeil et plus particulièrement sur le phénomène des cycles du sommeil.

Mais parlons d’abord du sommeil lui-même et des différentes phases qui le composent

Les différentes phases du sommeil

Quand on cherche à étudier le sommeil, on observe plusieurs phases qui se distinguent les unes des autres par les différents effets et manifestations qu’elles engendrent chez le sujet dormant.

Pour être plus précis, on observe trois états de consciences distincts : l’état d’éveil, l’état de sommeil lent et le sommeil paradoxal. Ensuite, le sommeil lent lui-même se divisera en trois phases que sont l’endormissement, le sommeil lent et légers et le sommeil lent et profond.

L’endormissement

Il dure environ une dizaine de minutes et est marqué par le décroissement progressif de l’activité cérébrale du sujet. L’organisme se prépare au sommeil : la respiration est ralentie, les muscles se détendent. C’est lors de cette phase que l’on peut parfois avoir des sensations de chute (dues à de petites contractions musculaires). On observe également lors de cette phase des mouvements oculaires lents.

Le sommeil lent légers

Il succède à l’endormissement et constitue avec lui plus de la moitié de la nuit de sommeil des individus. Bien qu’ici le sommeil soit confirmé, il demeure fragile. Le sujet se réveille facilement lorsque intervient une modification de son environnement (lumière, bruit). Lors de ces éveils, le sujet à généralement conscience d’avoir dormi.

Cette phase est marquée par une encore plus grande réduction des mouvements oculaires et musculaires : elle prépare le sujet à entrer dans le sommeil profond.

Le sommeil Lent profond

Il s’agit là du sommeil le plus réparateur, le plus amène de vous permettre de récupérer de votre fatigue. Cette phase est également essentielle au processus de mémorisation puisqu’elle permet une synchronisation des neurones.

Ici, l’activité cérébrale est réduite à son minimum et on observe aucun mouvement du sujet dormant. Celui-ci aura d’autre parte particulièrement du mal à se réveiller lors de cette phase. Pour info, c’est au cours de celle-ci que les personnes sujettes au somnambulisme auront tendance à se lever. Aussi, on observe que la durée du sommeil profond va peu à peu de réduire au cours de la nuit.

Le sommeil paradoxal

Après le sommeil lent et profond, l’individu dormant peut soit de nouveau entrer dans une phase de sommeil léger, soit entrer dans une phase de sommeil dit paradoxal.

Le sommeil paradoxal se caractérise par deux éléments principaux : une activité cérébrale intense (comparable à celle observable lors de l’état d’éveil ou d’endormissement) et des mouvements inexistants : le corps est en quelque sorte paralysé. On observe cependant des mouvements oculaires rapides et saccadés (d’où l’autre nom de cette phase : REM pour Rapid Eyes Movments).

Si cette phase est connue, c’est surtout parce que c’est au cours d’elle que vont intervenir les rêves. C’est aussi ici que la plupart des parasomnies vont se manifester chez les sujets qui en sont victimes. Cette phase, à l’inverse du sommeil lent et profond, va avoir tendance à voir sa durée augmenter au cours de la nuit.

Les cycles du sommeil

L’ensemble des différentes phases du sommeil décrites plus haut vont se répéter tout au long de la nuit du dormeur sous forme de cycles, on parle alors de cycles du sommeil.

Ils se mettent en route le soir avec l’appui de vos fonctions physiologique et notamment par la production de mélatonine, l’hormone du sommeil. Ces réactions physiologiques sont orchestrées par une sorte d’horloge interne qui va déterminer le rythme circadien de chaque individu.

 Les cycles du sommeil durent en générale 90 à 100 minutes et se produisent à hauteur de 4 à 6 fois par nuit (c’est ce qu’on appelle communément « le train du sommeil »).

Voilà, notre petit zoom sur le sommeil et ses phases s’achève ici. Curieux d’en savoir plus sur votre sommeil ? On vous invite à jeter un œil sur notre article « comment évaluer la qualité de mon sommeil ».

Ca pourrait vous interesser

thermothérapie sauna chaleur
Astuces & Bien-Être
Zoom sur la thermothérapie

Aujourd’hui on va vous parler d’une technique médicale très ancienne : la thermothérapie. Peut-être que ce terme ne vous dit rien, et pourtant, il est presque

Lire plus »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur email

Nos comparatifs